Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du mélange sérum salé hypertonique–hydroxyéthylamidon lors du choc hémorragique - 09/02/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.11.002 
P. Michelet a, b, , F. Bouzana a, D. Couret a, D. Delahaye a, G. Perrin a, L. Dourlens a, J.-P. Auffray a, b
a Réanimation des urgences, pôle réanimation urgences samu hyperbarie, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
b UMR MD2, institut Jean-Roche, université de la Méditerranée, 13916 Marseille cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluation de l’effet cardiocirculatoire, respiratoire et rénal de l’administration d’un mélange sérum salé hypertonique–hydroxyéthylamidon (HyperHES®) chez des patients en choc hémorragique.

Patients et méthodes

Patient sous ventilation mécanique présentant un choc hémorragique, des critères d’hypovolémie et bénéficiant d’un monitorage cardiovasculaire par le système PiCCO®. Administration de 250ml de soluté HyperHES® en cinq minutes. L’efficacité hémodynamique était évaluée par la mesure de la pression artérielle systolique (PAS), de l’index cardiaque (IC), de la variation du volume d’éjection (VVE) et des résistances vasculaires systémiques indexées (RVSi). Les paramètres étaient évalués avant puis cinq, 30, 60 et 180minutes après la fin de la perfusion.

Résultats

Cinq minutes après perfusion, la PAS (105±23 vs 77±10, p<0,001) et l’IC (4,8±1,1 vs 3,5±0,9, p<0,001) étaient significativement augmentés alors que les RVSi (1175±310 vs 1501±337, p<0,01) et le VVE (13±7 vs 20±5, p<0,01) étaient diminués. De même, la natrémie (145±6 vs 136±5, p<0,001) ainsi que la chlorémie (118±7 vs 107±6, p<0,001) étaient augmentées lors de cette mesure. Le rapport PaO2/FiO2 ainsi que l’eau pulmonaire extravasculaire n’étaient pas modifiés par l’administration du produit. Le suivi des paramètres rénaux durant les trois premiers jours (créatininémie, urémie et diurèse) n’a pas révélé de modifications significatives.

Conclusion

Chez de patients en choc hémorragique, l’administration d’HyperHES® s’accompagne d’une augmentation de la PAS et de l’IC s’associant à une majoration de la natrémie et de la chlorémie.

Type d’étude

Étude prospective observationnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Assessment of haemodynamic, respiratory and renal effects of hypertonic saline–hydroxyethyl starch (HyperHES®) in critically ill-patients with hemorrhagic shock.

Patients and methods

Seventeen mechanically ventilated patients with hemorragic shock benefiting from a cardiovascular monitoring by PiCCO device and requiring rapid volume loading. Two hundred and fifty milliliters of HyperHES® were given over 5minutes. The efficacy of volume loading was assessed by the measure of the systolic arterial pressure (SAP), cardiac index (CI), stroke volume variation (SVV) and the indexed systemic vascular resistance (iSVR). Studied parameters were assessed at baseline, 5, 30, 60 and 180minutes after the end of HyperHES® infusion.

Results

SAP (105±23 vs 77±10; p<0.001) and CI (4.8±1.1 vs 3.5±0.9; p<0.001) were significantly increased whereas iSVR (1175±310 vs 1501±337; p<0.01) and SVV (13±7 vs 20±5; p<0.01) were significantly decreased 5minutes after the HyperHES® infusion. Sodium (145±6 vs 136±5; p<0.001) and chloride (118±7 vs 107±6; p<0.001) were increased 5minutes after the infusion. The PaO2/FiO2 ratio as the extravascular lung water was not influenced by the infusion. The follow-up of renal parameters during the three first days (creatinemia, uremia and diuresis) did not revelead significant variations.

Conclusion

In patients with hemorrhagic shock, the infusion of hypertonic saline (7.5%) hydroxyethyl starch association was followed by an increase in SAP, CI serum sodium and chloride concentrations.

Study design

Prospective observational study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choc hémorragique, Réanimation, Expansion volémique, Solutés hypertoniques

Keywords : Critically ill-patients, Haemorrhagic shock, Volume loading, hypertonic saline


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 1

P. 13-18 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bloc du nerf sciatique par voie parasacrée : nouvelle approche
  • L. Bouattour, N. Ben Abbes, A. Essefi, M. Derbel, F. Gargouri, Y. Bouaziz, A. Ghorbel, S. Maatoug, H. Keskes, A. Karoui
| Article suivant Article suivant
  • Méta-analyse : ondansétron en prophylaxie des nausées et vomissements postopératoires chez l’adulte et l’enfant après craniotomie
  • F. Frost, F. Dailler, F. Duflo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.