Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pratique de l’anesthésie réanimation en milieu pénitentiaire. Un détenu peut-il bénéficier d’une anesthésie ambulatoire ? - 09/02/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.11.007 
C. Manaouil a, , D. Montpellier b, O. Sannier c, C. Defouilloy d, M. Radji e, O. Jardé f, H. Dupont b
a Service de médecine légale et sociale, CHU d’Amiens, place Victor-Pauchet, 80054 Amiens cedex 01, France 
b Pôle d’anesthésie-réanimation, CHU d’Amiens, place Victor-Pauchet, 80054 Amiens, France 
c UCSA, centre pénitentiaire de Liancourt, centre hospitalier de Creil, boulevard Laennec, 60100 Creil, France 
d Service de médecine légale et sociale, CHU d’Amiens, UCSA, maison d’arrêt d’Amiens, Amiens, France 
e Service d’anesthésie-réanimation douleur, groupe santé Victor-Pauchet, 2, avenue d’Irlande, 80000 Amiens, France 
f Chirurgie orthopédique et traumatologique, CHU d’Amiens, place Victor-Pauchet, 80054 Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’anesthésie ambulatoire est une anesthésie permettant le retour du patient à un domicile privé le jour même. Même si l’hospitalisation ambulatoire peut, en théorie, être appliquée à un détenu comme à tout patient, la prudence est de rigueur dans une telle démarche. Tout médecin anesthésiste réanimateur exerçant en milieu hospitalier public peut être amené à donner des soins à des patients détenus, alors qu’il est loin de dominer toutes les particularités du monde carcéral et qu’il doit bien poser ses indications. L’anesthésie ambulatoire avec un retour en milieu pénitentiaire le soir même ne nous paraît pas permettre une sécurité optimale pour le patient. Cependant, des procédures pourraient être étudiées entre les centres hospitaliers, les soignants exerçant au sein du milieu pénitentiaire à l’unité de consultation et de soins ambulatoires (UCSA), l’administration pénitentiaire et hospitalière, la préfecture, afin de bien identifier les interventions possibles en ambulatoire pour un patient détenu et de mettre en place toutes les garanties de suivi des soins du patient à son retour. Le développement des unités hospitalières sécurisées interrégionales (UHSI) au sein de certains CHU permet une réalisation plus aisée des interventions aux détenus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Ambulatory anaesthesia is an anesthesia allowing the return of the patient home the same day. Even if the ambulatory hospitalization can, in theory, be applied to a prisoner as to every patient, caution is essential in such approach. Every anaesthetist reanimator doctor practicing in public hospitals may give care to patient prisoners while he is far from dominating all features of the prison world and while he must put down his therapeutic indications. The ambulatory anaesthesia in prison environment does not guarantee full security for the patient. Procedures could be set up between hospital complexes, caretakers practicing within penal middle (Unit of Consultation and Ambulatory Care [UCAC]) the prison service and hospital, the prefecture, to identify possible ambulatory interventions for a patient prisoner and to set up all guarantees of patient follow-up care in his return in prison environment. The development of interregional secure hospital units (ISHU) within teaching hospitals, allows an easier realization of interventions to the prisoners, but exists only in seven teaching hospitals in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Détention, Prison, Anesthésie ambulatoire

Keywords : Detention, Prison, Ambulatory care


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 1

P. 39-44 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les articles originaux marquants publiés dans les Annales françaises d’anesthésie et de réanimation (années 2008–2009)
  • J. Mantz
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation bénéfique de facteur VIIa recombinant chez deux patients porteurs d’une assistance biventriculaire (Thoratec®)
  • N. Fritsch, O. Pouquet, B. Roux, Y. Abdelmoumen, G. Janvier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.