Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La prise alimentaire des patients hospitalisés : constats et pistes - 01/01/03

Doi : 10.1016/j.nupar.2004.01.004 

André  Petit,  Muriel  Horlaville,  Marie-Claude  Carpentier,  Pierre  Déchelotte * Groupe Appareil Digestif Environnement Nutrition (ADEN), EA 3234, et Unité de nutrition clinique*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'hospitalisation expose à un fort risque de survenue ou de majoration d'une dénutrition avec ses conséquences en termes de morbi-mortalité et de coût. La situation est encore aggravée par le vieillissement de la population hospitalisée. Les données actuellement disponibles mettent en évidence une sous-nutrition effective importante des patients à partir de l'offre de restauration hospitalière, avec un déficit sévère calorique et surtout protéique. En corollaire, le gâchis de nourriture non-consommée peut approcher le tiers des rations servies. La prise alimentaire des patients pourrait être améliorée par l'enrichissement des plats ou l'utilisation de collations et de compléments nutritionnels. Une démarche qualité efficace doit aussi prendre en compte les attentes des patients, et peut amener à des réorganisations importantes des procédures de distribution de repas.

Mots clés  : Dénutrition ; Restauration hospitalière ; Démarche qualité.

Abstract

Hospitalization exposes to the occurrence or the worsening of malnutrition, with resulting consequences of enhanced morbidity and mortality as well as health care costs. Available data indicate that hospitalized patients are often severely underfed from regular hospital meals, as far as caloric and protein needs are concerned. As a consequence, food wastage can be as high as one third of offered food. Nutritional intake of patients could be improved by the use of fortified food or the distribution of snacks or oral supplements. An effective quality assurance process should also take into account patients'expectations and could require significant reorganization of hospital's food distribution.

Mots clés  : Malnutrition ; Underfeeding ; Quality process.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 1

P. 36-42 - mars 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Manipulation de l'anabolisme au cours des états d'agression
  • Jean-Pascal De Bandt
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la fonction rénale chez l'enfant en nutrition parentérale cyclique prolongée
  • Cécile Talbotec, Marina Charbit, Michèle Deschaux, Marie-France Gagnadoux, Olivier Goulet, Claude Ricour, Virginie Colomb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.