Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Problèmes liés au consentement chez l’enfant et l’adolescent - 19/02/10

Doi : 10.1016/S0929-693X(10)70003-8 
D. Bailly 1, 2
1 Service hospitalo-universitaire de psychiatrie, Hôpital Sainte-Marguerite, 270 boulevard de Sainte Marguerite, 13009 Marseille, France 
2 Institut des neurosciences cognitives de la Méditerranée, UMR 6193 CNRS, Université de la Méditerranée, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le consentement aux soins chez l’enfant et l’adolescent pose souvent aux cliniciens d’épineux problèmes. A partir de quel âge un enfant est-il capable de comprendre les informations qui lui sont données sur sa maladie et son traitement ? Un enfant malade est-il réellement dans la capacité de donner son consentement volontaire à un traitement ? Comment définir et évaluer la capacité d’un enfant malade à participer aux décisions médicales le concernant ? Plus que l’âge de l’enfant, c’est son niveau de développement cognitif, affectif et social et ses intrications avec la maladie qui détermineront son degré d’implication dans le processus de décision. Respecter les droits et l’autonomie de chaque individu quel que soit son âge est une obligation morale et éthique. Cela ne signifie pas qu’il faut considérer les enfants et les adolescents comme des sujets capables de prendre des décisions de façon rationnelle et autonome. Cela implique de promouvoir leur participation de manière appropriée à leur niveau de développement dans un processus de prise de décisions nécessairement partagé avec leurs parents et les soignants. À ce titre, plutôt que de se poser la question de savoir si les enfants et les adolescents peuvent faire preuve d’une autonomie absolue dans le processus de prise de décision, il est certainement préférable de se demander si nous traitons réellement les enfants et les adolescents comme des personnes

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The process of consent to healthcare decisions in children and adolescents often set physicians difficult problems. From what age is a child able to understand the information given to him or her about illness and treatment? Is an ill child indeed in the capacity to give his or her voluntary consent to treatment? How to define and to assess the capacity of an ill child to take part in treatment decisions? More than the age of the child, it is his or her level of cognitive, emotional and social development and its interactions with illness that will determine his or her degree of involvement in the decision-making process. There is a moral and ethical need to respect the rights and autonomy of every individual, regardless of age. This does not mean viewing children and adolescents as rational and autonomous decision-makers. This implies that we must promote their developmentally appropriate participation in shared decision-making with parents and physicians. Therefore, instead of asking, “should children and adolescents be granted absolute autonomy in decision making?” we ought to ask, “should we treat children and adolescents like people?”

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Information, Consentement, Adolescents, Éthique


Plan

Plan indisponible

© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° S1

P. S7-S15 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cadre juridique de la prise de décision chez le mineur
  • N. Sirvent, E. Bérard
| Article suivant Article suivant
  • Paradoxes de l’institution judiciaire lors de la prise de décision en cancérologie pédiatrique
  • N. Sirvent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.