Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Detection and management of late-onset 21-hydroxylase deficiency in women with hyperandrogenism - 24/02/10

Doi : 10.1016/j.ando.2009.12.009 
J. Young a, , V. Tardy b, A.-B. de la Perrière c, A. Bachelot d, Y. Morel b

under the direction of the French Society of Endocrinology

a Department of endocrinology and reproductive disorders, hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin Bicêtre, France 
b Department of molecular endocrinology and rare disorders, Centre de biologie et pathologie Est, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 
c Federation of endocrinology, pôle Est, hôpital neurocardiologique, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 
d Department of endocrinology and reproductive medicine, groupe hospitalier Pitié-Salpétrière, 47-83, boulevard de L’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Moderate forms of 21-hydroxylase deficiency (D21OH-NC), the so-called non-classical or late-onset forms are a frequently reported cause of hyperandrogenism in women [1, 2, 3, 4, 5]. The purpose of this collective and synthetic work was to provide the endocrinologist, gynecologist and dermatologist with consensual information so as to detect the maximum cases with acceptable cost–benefit ratio and to define the main lines of optimal patient management, given the data currently available in medical literature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 1

P. 14-18 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome des ovaires polymicrokystiques (SOPMK)
  • D. Dewailly, S. Hieronimus, P. Mirakian, J.-N. Hugues
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage et prise en charge du déficit en 21-hydroxylase à révélation tardive chez les femmes avec hyperandrogénie
  • J. Young, V. Tardy, A. Brac de la Perrière, A. Bachelot, Y. Morel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.