Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recommendations for investigation of hyperandrogenism - 24/02/10

Doi : 10.1016/j.ando.2009.12.007 
M. Pugeat a, , H. Déchaud b, V. Raverot b, A. Denuzière c, R. Cohen b, P. Boudou d
a Inserm U863 IFR6, fédération d’endocrinologie, groupement hospitalier Est, hospices civils de Lyon, université Lyon-1, 59, boulevard Pinel, bâtiment Aile-A1, 69677 Bron cedex, France 
b Inserm U863 IFR62, laboratoire de radio-analyse, groupement hospitalier Est, hospices civils de Lyon, université Lyon-1, 69677 Bron cedex, France 
c Laboratoire de biologie endocrinienne, oncologie et du métabolisme osseux, hôpital Edouard-Herriot, hospices civils de Lyon, université Lyon-1, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
d Unité de transfert en oncologie moléculaire et hormonologie, Saint-Louis, Paris 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

1. Total testosterone assay is recommended as the first-line approach.

2. Radioimmunological assay following prior treatment of the sample (extraction or extraction + chromatography) is the recommended method pending wider experience with mass spectrometry.

3. Where testosterone is twice the upper limit of normal, it is recommended that DHEAS assay be performed. DHEAS is primarily of cortico-adrenal origin in women. Thus, a DHEAS level over 600 mg/dl indicates a diagnosis of androgen-secreting adrenal cortical adenoma.. If DHEAS is normal, the diagnosis could be either ovarian hyperthecosis, normally associated with insulin resistance, or androgen-secreting ovarian tumour.

4. More rarely, elevated testosterone is associated with a marked elevation of SHBG possibly as the result of use of medication having an estrogenic effect (tamoxifen, raloxifene, Op’DDD), or of hyperthyroidism or liver disease.

5. Normal testosterone levels in patients with clear clinical symptoms of hyperandrogenism (hirsutism, seborrhoeic acne) must be interpreted with care. SHBG is normally reduced in the event of overweight, metabolic syndrome or familial history of diabetes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Testosterone, Androgen measurement, Hyperandrogenism investigation


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 1

P. 2-7 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hyperandrogénie féminine : pas seulement un problème esthétique
  • D. Dewailly
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations pour l’exploration des hyperandrogénies
  • M. Pugeat, H. Déchaud, V. Raverot, A. Denuzière, R. Cohen, P. Boudou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.