Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Œdèmes généralisés d'origine rénale - 26/02/10

[18-026-C-20]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(10)50462-5 
G. Deschênes a, b, A. Doucet b,
a Service de néphrologie pédiatrique, Hôpital Robert Debré, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 48, boulevard Sérurier, 75935 Paris cedex 19, France 
b Laboratoire de physiologie, physiopathologie et génomique rénales, UMRS 872 & ERL 7226, Centre de recherche des Cordeliers, 15, rue de l'École de médecine, 75270 Paris cedex 6, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 15/05/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les oedèmes généralisés sont l'expression d'une expansion générale des liquides interstitiels, et résultent de la conjonction d'une augmentation de la réabsorption rénale de sodium conduisant à une balance positive et d'une augmentation de la filtration capillaire. La physiopathologie des oedèmes n'est pas toujours bien établie. La rétention rénale de sodium au cours du syndrome néphrotique est originaire des segments terminaux du néphron mais est indépendante du système rénine-angiotensine-aldostérone. D'ailleurs, la majorité des patients néphrotiques sont normovolémiques ou légèrement hypervolémiques. L'augmentation de la filtration capillaire n'est quant à elle pas due à l'hypoalbuminémie mais à une modification des propriétés intrinsèques de l'endothélium capillaire, en particulier une augmentation de sa conductivité hydraulique et une diminution de son coefficient de réflexion des protéines. Le traitement de la rétention de sodium par association de composés natriurétiques agissant sur l'anse de Henle et sur le néphron distal reste l'approche thérapeutique de référence. Dans les syndromes néphritiques, la rétention de sodium est aussi originaire du néphron distal et indépendante de l'aldostérone. D'ailleurs, ces patients présentent une inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone, une hypervolémie et une hypertension artérielle. Là encore, le traitement de la rétention de sodium permet de normaliser la pression artérielle et de résoudre les oedèmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétention de sodium, Filtration capillaire, Volume interstitiel, Hypoalbuminémie, Agents natriurétiques


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle essentielle et rein
  • M. Beaufils
| Article suivant Article suivant
  • Sémiologie urinaire : protéinurie et anomalies du sédiment urinaire
  • E. Pillebout

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.