Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la prégnénolone sur le vieillissement cérébral évalué par l’onde P300 - 04/03/10

Doi : 10.1016/j.mlong.2010.01.001 
C. de Jaeger a, , E. Voronska a, N. Fraoucene a, C. Vincent a, P. Cherin b
a Institut européen de médecine et physiologie de la longévité, 7, rue de l’Yvette, 75016 Paris, France 
b Service de médecine interne, CHU Pitié-Salpétrière, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les hormones stéroïdes, et notamment la prégnénolone, jouent un rôle bénéfique sur le système nerveux et les fonctions cognitives et contribuent à lutter contre le processus de vieillissement cérébral. Les potentiels évoqués cognitifs enregistrés par l’électroencéphalogramme (EEG), et principalement l’onde P300, se modifient de façon significative avec l’avancée en âge et permettent ainsi d’évaluer au mieux le vieillissement cérébral. Nous avons réalisé une étude prospective monocentrique afin de déterminer l’impact d’une supplémentation en prégnénolone (PREG) sur le vieillissement cérébral, évalué par la mesure de l’onde P300.

Patients et méthodes

Cette étude prospective monocentrique a été menée dans le Centre médical européen santé et longévité (Paris) de mai 2007 à septembre 2008. Tous les patients consultant pour asthénie et troubles mnésiques légers, et répondant aux critères d’inclusion et d’exclusion, ont bénéficié d’un bilan cognitif, d’un dosage plasmatique de sulfate de prégnénolone (PREGS), DHEA et SDHEA et d’un EEG avec mesure de l’onde P300. Tous les patients inclus étaient supplémentés en PREG orale pour une durée minimum de 12 mois. Au terme de l’étude, tous les patients ont réalisé un nouveau dosage de PREGS et un nouveau bilan neurocognitif avec détermination de l’onde P300.

Résultats

Sur les 327 patients initialement pré-inclus, 158 patients (48,3 %) (79 hommes et 79 femmes, âge moyen : 64,98±9,6 ans), carencés en SPREG ont été définitivement inclus et analysés. La posologie moyenne de PREG orale prescrite était de 124,5±45,7mg/j pour une durée moyenne de 34,3±16,9 mois. La valeur moyenne du dosage plasmatique de PREGS était de 25,74±18,12ng/ml (valeur normale de 40 à 120ng/ml). Les femmes avaient des valeurs en PREGS en moyenne significativement plus basses. La valeur moyenne de l’onde P300 était de 295,09±33,69ms ; significativement plus allongée chez les femmes (301,25±33,82ms versus 288,53±32,63ms pour les hommes, p<0,05). Au terme de l’étude, les taux plasmatiques moyens de PREGS sont passés de 25,74±18,12ng/ml à 63,48±43,82ng/ml après supplémentation (p<0,0001). Les résultats étaient similaires en fonction du sexe. La valeur de l’onde P300 a été significativement diminuée après supplémentation par PREG, passant de 295,09±33,69ms, à 280,78±32,55ms au second bilan (p<0,001). Cette réduction de la valeur de l’onde P300 était d’autant plus marquée chez la femme. Aucun effet secondaire majeur n’a été observé.

Conclusion

La PREG, neurostéroïde indispensable au développement cérébral, est fréquemment déficitaire dans une population de sujets adultes ou âgée. Une supplémentation orale en PREG permet la correction d’une carence éventuelle et une amélioration significative de l’onde P300, onde corrélée au vieillissement cérébral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Steroids and neurosteroids are implicated in proliferation, differentiation, activity and survival of nerve cells. Pregnenolone (PREG) is also involved in the control of memory processes and brain ageing. The P300 wave recorded by electroencephalography (EEG) is correlated with brain ageing. We performed a prospective study to evaluate the interest of PREG on brain ageing estimated by P300 wave.

Methodology

The study was performed between 2007, May and 2008, September, at the “Centre Médical Européen Santé et Longévité” (Paris – France). Patients included beneficiated from neuro-cognitive evaluation, dosage of pregnenolone sulfate (PREGS) and measure of P300 wave. All the patients received oral PREG for 12 months at least. At the end of the study, a new evaluation with a dosage of PREGS and P300 wave were performed.

Results

One hundred and fifty-eight out of 327 patients (79 men, 79 women, mean age 64.98±9.6 years) were included and analyzed. The mean dose of oral PREG used was 124.5±45.7mg/day for a mean duration of 34.3±16.9 months. The mean plasmatic value of PREGS was 25.74±18.12 ng/ml (normal from 40 to 120 ng/ml). Women had lower dosages of PREGS. The mean values of P300 wave was 295.09±33.69ms; significatively increased in women (301.25±33.82ms versus 288.53±32.63ms for men, p<0.05). The mean plasmatic value of PREGS increased from 25.74±18.12 ng/ml to 63.48±43.82 ng/ml after oral PREG (p<0.0001). The results were similar in the two sexes. The mean P300 wave values significantly decreased after oral PREG, from 295.09±33.69ms to 280.78±32.55ms at the end of the study (p<0.001), especially in women. No specific side-effect were observed.

Conclusion

PREG, a neuroactive steroid, is frequently deficient in an adult population with asthenia and mild cognitive complaint. An oral supplementation with PREG allows the correction of a possible deficiency; and an improvement of the wave P300, correlated with cerebral ageing.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prégnénolone, Sulfate de prégnénolone, Électroencéphalogramme, Onde P300 mémoire, Sénescence, Longévité

Keywords : Pregnenolone, Pregnenolone sulfate, Electroencephalography, Wave P300, Memory, Senescence, Longevity


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 1

P. 4-11 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Médecine anti-âge, médecine esthétique, médecine morphologique et anti-âge, médecine et physiologie de la longévité…
  • C. de Jaeger
| Article suivant Article suivant
  • Phyto-estrogènes et le déclin mnésique hippocampo-dépendant lié à l’âge
  • K. Jamali, S. Shinkaruk, V. Lamothe, M. Potier, C. Bennetau-Pelissero

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.