Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kienböck’s disease and cerebral palsy case report - 24/03/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.10.005 
P. Gallien a, , b , G. Candelier c, B. Nicolas a, b, A. Durufle a, b, S. Petrilli a, S. Robineau a, C. Le Meur a, J. Houedakor a
a Pôle MPR Saint-Hélier, 54, rue Saint-Hélier, 35000 Rennes, France 
b Réseau BreizhIMC, centre MPR Notre-Dame-de-Lourdes, 54, rue Saint-Hélier, 35000 Rennes, France 
c Centre hospitalier privé Saint-Grégoire, 6, boulevard de la Boutière, 35768 Saint-Grégoire cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Introduction

Pain is the main problem in patients suffering from cerebral palsy, particularly in adults. The upper limbs are affected in 25% of cases. Here, we report the case of a patient with Kienböck’s disease.

Method

Clinical case and literature review. A 28-year-old man suffering from dystonic quadriplegia consulted for progressively worsening pain in the right wrist. Kienböck’s disease was diagnosed and conservative treatment with botulinum toxin in the flexor carpi radialis recommended. A good result was obtained with a decrease in pain. This result was still present two years later.

Discussion

Although few references are made to it in literature, Kienböck’s disease in cerebral palsy is probably underestimated. Maintenance of the wrist in a permanent flexed position and muscular hypertonia may be risk factors. Knowledge of this particular clinical picture will enable it to be detected promptly and thus enable conservative treatment to be organised with a maximum chance of therapeutic success, preventing the need for surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La douleur est le principal motif de consultation des personnes atteintes de paralysie cérébrale, notamment dans la population adulte. L’atteinte des membres supérieurs est retrouvée dans un quart des cas. Nous rapportons ici le cas d’un patient souffrant d’une ostéonécrose du lunatum connue sous le nom de maladie de Kienböck.

Méthode

Présentation d’un cas clinique et revue de la littérature.

Observation

Un patient de 28ans présentant une tétraparésie dystonique consulte pour une douleur de poignet de rythme mécanique et d’aggravation progressive. Après le diagnostic de maladie de Kienböck de stade 2 de Lichtman, un traitement conservateur par immobilisation avec traitement associé de la spasticité du fléchisseur radial du carpe par toxine botulique permet d’obtenir une nette amélioration, avec diminution de la douleur de 80 % selon le patient. Le bénéfice thérapeutique persiste à deux ans, avec des injections itératives de toxine botulique. Sur le plan radiologique, aucune modification n’est observée à deux ans.

Discussion

La maladie de Kienböck chez les personnes atteintes de paralysie cérébrale est peu décrite dans la littérature mais probablement sous-estimée. L’attitude permanente en flexion du poignet et l’hypertonie musculaire pourrait être des facteurs de risques. La connaissance de ce tableau clinique particulier doit permettre de l’évoquer précocement et de mettre ainsi en place un traitement conservateur avec un maximum de chance de succès thérapeutique et ainsi d’éviter un geste chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cerebral palsy, Kienböck’s disease, Pain, Botulinum toxin

Mots clés : Paralysie cérébrale, Douleur, Maladie de Kienböck, Toxine botulique


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 2

P. 118-123 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Evaluation of a wheelchair prototype with non-conventional, manual propulsion
  • A. Rifai Sarraj, R. Massarelli, F. Rigal, E. Moussa, C. Jacob, A. Fazah, M. Kabbara
| Article suivant Article suivant
  • The management of stroke patients. Conference of experts with a public hearing. Mulhouse (France), 22 October 2008
  • Jacques Pelissier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.