Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Do patients have any special medical or rehabilitation difficulties after a craniectomy for malignant cerebral infarction during their hospitalization in a physical medicine and rehabilitation department? - 24/03/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.12.004 
L. Mandon a, N. Bradaï a, , E. Guettard a, I. Bonan a, K. Vahedi b, M.G. Bousser b, A. Yelnik a
a Service de médecine physique et de réadaptation, groupe hospitalier Lariboisière F. Widal, AP–HP, université Paris-7, 200, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris, France 
b Service de neurologie, groupe hospitalier Lariboisière F. Widal, AP–HP, université Paris-7, 1, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

To observe whether medical complications, the evolution of neurological disorders and dependence and/or the discharge destinations are different for patients treated by craniectomy for malignant cerebral infarction in the middle cerebral artery compared to patients treated medically for severe or malignant cerebral infarction in the same cerebral territory, during their hospitalization in a physical medicine and rehabilitation department.

Patients and methods

This retrospective study compared patients treated by craniectomy for malignant cerebral infarction in the middle cerebral artery and patients treated medically for severe or malignant cerebral infarction in the same cerebral territory. Patients were paired according to age, lesion side and hospitalization period.

Results

Twelve patients treated by craniectomy (age 43±10.44) were paired with 12 patients treated medically (age 49±7.66). The two groups were comparable in terms of general undesirable medical events. The medical events related to craniectomy are described. The evolution of patient deficiencies, the length of the hospital stay (194±118.93 days vs 152±94.64 days), the Functional Independence Measure at discharge (87±21.28 vs 95±22.19) and the number of direct home discharges (7 vs 9) did not significantly differ between groups.

Discussion and conclusion

No more medical problems were observed in the patients treated by craniectomy than in the patients treated medically, except for the medical events specifically related to craniectomy, which extended the hospital stay but had no major repercussions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Observer si les patients craniectomisés pour infarctus sylvien malin posent des problèmes médicaux, suivent une évolution des déficits neurologiques ainsi que de la dépendance et ont un mode de sortie différents en comparaison à des patients non craniectomisés habituellement admis en médecine physique et de réadaptation après infarctus sylvien malin ou sévère.

Matériel et méthode

Étude rétrospective comparant des patients craniectomisés pour infarctus sylvien malin à des non craniectomisés, appariés selon l’âge, le côté de la lésion et la période d’hospitalisation.

Résultats

Douze craniectomisés (43±10,44 ans) ont été appariés à 12 non craniectomisés (49±7,66 ans). Les deux groupes étaient comparables en terme d’évènements médicaux indésirables généraux. Les évènements propres à la craniectomie sont décrits. L’évolution des déficiences, la durée moyenne de séjour (194±118,93 jours vs 152±94,64 jours), la mesure d’indépendance fonctionnelle de sortie (87±21,28 vs 95±22,19) et le nombre de retours directs à domicile (7 vs 9) étaient comparables.

Discussion et conclusion

Les patients craniectomisés n’ont pas posé plus de problèmes médicaux, hormis les évènements liés à la craniectomie qui ont pu allonger la durée de séjour sans retentissement majeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Stroke, Craniectomy, Malignant middle cerebral artery infarction, Complications, Rehabilitation

Mots clés : Accident vasculaire cérébral, Craniectomie, Infarctus sylvien malin, Complications, Rééducation


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 2

P. 86-95 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Claw toes in hemiplegic patients after stroke
  • G. Laurent, F. Valentini, K. Loiseau, D. Hennebelle, G. Robain
| Article suivant Article suivant
  • Patients in a permanent vegetative state or minimally conscious state in the Maine-et-Loire county of France: A cross-sectional, descriptive study
  • V. Saoût, M.-P. Ombredane, J.-M. Mouillie, C. Marteau, J.-F. Mathé, I. Richard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.