Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Alternatives à la coloscopie et leurs limites - 08/04/10

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.07.022 
Ulriikka Chaput 1, Ammar Oudjit 2, Frédéric Prat 1, Stanislas Chaussade 1,
1 Service d’hépato-gastro-entérologie, Université René Descartes, CHU Cochin Port-Royal, F-75014 Paris, France 
2 Service de radiologie, Université René Descartes, CHU Cochin Port-Royal, F-75014 Paris, France 

Stanislas Chaussade, Service d’hépato-gastro-entérologie, CHU Cochin Port-Royal, 27 rue du Faubourg Saint-Jacques, F-75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

La coloscopie optique standard est l’examen de référence pour l’exploration du côlon. Sa morbidité et son acceptabilité médiocre ont entraîné le développement de techniques alternatives.

L’imagerie du côlon, en particulier la colo-tomodensitométrie (colo-TDM), a bénéficié d’un nombre considérable de travaux. Sa sensibilité et la spécificité pour la détection de polypes>9 mm sont respectivement de 85 % et de 97 % selon la méta-analyse de Mulhall et al. La colo-TDM est l’examen « alternatif » du côlon dont les performances sont les plus reconnues. C’est, parmi les examens décrits ci-dessous, le seul examen pouvant être proposé en cas d’échec ou de contre-indication à la coloscopie optique. Le caractère irradiant de cette technique ferait préférer l’imagerie du côlon par résonance magnétique (clo-IRM), technique apparue plus récemment, pour laquelle les travaux sont moins nombreux.

Par ailleurs, la technologie de la vidéocapsule du grêle a été adaptée à l’étude du côlon. Les résultats de la vidéocapsule colique sont prometteurs : une étude multicentrique européenne portant sur 320 patients retrouvait des valeurs de sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive (VPP) et valeur prédictive négative (VPN) respectivement de 64 %, 84 %, 60 % et 86 % pour la détection de polypes>6 mm. Aucune complication sévère n’avait été observée.

Enfin, des améliorations du coloscope classique ont été recherchées : Aer-O-Scope, Invendoscope™, coloscope CathCam™… Ces coloscopes « alternatifs » n’en sont qu’à leurs balbutiements. Les caractéristiques de ces méthodes d’exploration du côlon sont très différentes d’une technique à l’autre et leur place et leurs indications respectives restent à définir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Conventional optical colonoscopy is the reference examination for exploration of the colon. Its morbidity and its poor acceptability have led to the development of alternative techniques.

Considerable work has gone into colon imaging, in particular computed tomography (colo-TC). According to the meta-analysis by Mulhall et al, its sensitivity is 85% and its specificity 97% for the detection of polyps>9 mm. A colo-TC is the alternative examination with the best recognized performance. Among the examinations described below, it is the only examination that can be proposed in the case of the failure of or contraindication to optical colonoscopy. Because of the irradiating nature of this technique, magnetic resonance imaging would be preferable if feasible. This technique has appeared more recently, and work on the topic is less abundant.

Capsule endoscopy (the Pill-cam) for the small intestine has been adapted to study of the colon. Results of colon capsule endoscopy studies are promising. A European multicenter study of 320 patients found a sensitivity of 64%, specificity of 84%, positive predictive value (PPV) of 60% and negative predictive value (NPV) of 86% for the detection of polyps>6mm. No severe complication was observed.

Finally, improvements have been sought for standard colonoscopy: the Aer-O-Scope™, Invendoscope™, CathCam™ colonoscopy — all of these alternative colonoscopies are only in their infancy. The characteristics of these methods for exploring the colon vary substantially between techniques, and their respective roles and indications remain to be defined.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 4

P. 437-445 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Lemierre
  • Amine Zouagui, Laila Smaili, Sana Abourazzak, Larbi ElArqam, Sana Chaouki, Samir Atmani, Abdelhak Bouharrou, Moustapha Hida
| Article suivant Article suivant
  • New trends in hepatitis C management
  • Vincent Mallet, Anaïs Vallet-Pichard, Stanislas Pol

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.