Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation des tests de diagnostic rapide de l’angine en médecine générale. Enquête réalisée de novembre 2006 à janvier 2007 dans les Pays de la Loire - 08/04/10

Use of rapid diagnostic tests of tonsillitis in medical practice. Survey conducted from November 2006 to January 2007 in Pays de la Loire (France)

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.06.018 
Marie Pajot 1, Nathalie Asseray 2, 3, 4, Christophe Leux 4, Rémy Senand 5, François Garnier 6, Gilles Potel 1, 2, 3, Pierre Lombrail 1, 4, Françoise Ballereau 1, 3, 4, 7,
1 MedQual, Centre d’information et de ressources pour le bon usage des produits de santé, CHU de Nantes, F-44093 Nantes Cedex 01, France 
2 Département des Urgences, Hôtel Dieu, CHU de Nantes, F-44093 Nantes Cedex 01, France 
3 UPRES EA 3826 : “Thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections”, Université de Nantes , F-44000 Nantes, France 
4 PIMESP : Pôle d’Information Médicale, d’Evaluation et de Santé Publique, CHU de Nantes, F-44093 Nantes Cedex 01, France 
5 Département de Médecine Générale, Faculté de Médecine de Nantes, F-44035 Nantes, France 
6 Département de Médecine Générale, Faculté de Médecine d’Angers, F-49000 Angers, France 
7 Département de Pharmacie Clinique et de Santé Publique, Faculté de Pharmacie de Nantes, F-44035 Nantes, France 

Françoise Ballereau, MedQual / Hôpital Saint Jacques / CHU de Nantes, 85, rue Saint Jacques F-44093 Nantes Cedex 01, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’utilisation effective du test de diagnostic rapide (TDR) et les pratiques de prise en charge des affections ORL en médecine de ville sont mal connues même après plusieurs années de diffusion de ce test.

Méthodes

Une enquête descriptive de ces pratiques en Pays de la Loire a été conduite entre novembre 2006 et janvier 2007 auprès d’un échantillon de 116 médecins généralistes. Un retour d’expérience de médecins généralistes ne faisant pas partie de l’échantillonnage enquêté (focus group) a également été recueilli.

Résultats

Cinq cent vingt-cinq patients ont été inclus. Ces patients consultaient pour mal de gorge, suspicion d’angine ou avaient eu un TDR au cours de la consultation. Un TDR a été réalisé pour 46 % d’entre eux. Soixante patients ayant un test positif ont systématiquement reçu un antibiotique mais il a aussi été prescrit un antibiotique à 20 patients dont le test était négatif. Soixante-quinze pour cent des médecins enquêtés considéraient le TDR comme étant utile ou très utile pour la pratique.

Discussion

Les recommandations concernant les affections ORL sont connues des médecins mais, dans leur pratique, les schémas décisionnels ne sont utilisés que partiellement. Cette attitude semble logique car même au niveau international, les recommandations ne sont pas unanimes sur la démarche à suivre. Pour un même patient, les médecins enquêtés ont moins souvent prescrit un antibiotique en cas de réalisation du TDR comme le recommande l’AFSSAPS.

Conclusion

Une diminution de la consommation d’antibiotiques en ville a été enregistrée et la CNAMTS l’attribue, en partie, à la mise à disposition des TDR de l’angine qui est donc toujours d’actualité pour les médecins libéraux et est même étendue à l’hôpital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The use of the rapid diagnostic test (RDT) and the strategy of management of pharyngitis in medical practice are little known.

Methods

During the 2006-2007 winter, a survey was conducted in the Pays de la Loire Region to evaluate the use of the RDT. A focus group was also organised.

Results

Data were collected from 525 patients (patients who were consulting for a sore throat, angina or patients for whom a RDT was made). RDT were performed on 245 patients (46%). The sixty positive RDT patients systematically received an antibiotic. Twenty negative RDT patients received an antibiotic. More than 75% of GPs considered the RDT useful or very useful.

Discussion

The guidelines for the management of pharyngitis are known but they are partially followed by physicians. Many countries have national guidelines for the management of tonsillitis and they are also not unanimous. When patients had pharyngitis symptoms, the frequency of antibiotic prescription was lower when the RDT was used as recommended by the French Medicines Agency (AFSSAPS). The treatment must be short in order to improve the compliance of outpatients and reduce the inappropriate use of antibiotics.

Conclusion

A decrease in antibiotics prescription was recorded in the community. It was attributed to the availability of the RDT provided by the CNAMTS (French National Health Service). Moreover, the RDT are still free for practitioners and their reimbursement could be extended to hospital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 4

P. e77-e85 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir devant une atrophie rénale chez le patient hypertendu : l’expérience lilloise
  • Philippe Marboeuf, Pascal Delsart, Christopher Hurt, Arnaud Villers, Claude Hossein-Foucher, Jean-Paul Beregi, Ghislaine Deklunder, Christian Noel, Claire Mounier-Vehier
| Article suivant Article suivant
  • Personnes âgées, précarité, handicap social et durée de séjour : étude pilote au groupe hospitalier Lariboisière–Fernand Widal de Paris
  • Nathalie Bréchat, Magali Besnier, Thomas Vogel, Marc Berthel, Didier Castiel, Céline Labalette, Jean Lonsdorfer, Marie-Christine Mathieu-Grenouilleau, Roland Rymer, Pierre-Henri Bréchat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.