Médecine

Paramédical

Autres domaines


Continuous at-home postoperative analgesia using a catheter in the case of hand surgery: Preliminary study about 40 cases - 14/04/10

Doi : 10.1016/j.main.2010.01.002 
M.-C. Pourtales a, b, H. Kuntzmann a, b, F. Bertrand a, b, T. Pottecher a, S. Gouzou b, P. Liverneaux b,
a Département d’anesthésie-réanimation, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaires de Strasbourg, avenue Molière, 67000 Strasbourg, France 
b SOS main, centre de chirurgie orthopédique et de la main, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 10, avenue Achille-Baumann, 67403 Illkich, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

In hand surgery, ever since continuous at-home postoperative analgesia (CPA) was implemented, procedures which cause pain for more than 24h can now be performed in ambulatory surgery. The aim of our work was to study the feasibility of CPA. Our series comprised 40 patients with a mean age of 50 years. Twenty-four patients had an ASA score of 1 and 16 patients had an ASA score of 2. Indications were osteoarthritis and rheumatoid diseases. Three steps were involved: preoperative (patient screening and information), peroperative (placement of a peripheral nerve catheter through an axillary approach using an elastomeric device) and postoperative (at-home patient care provided by visiting nurses). Evaluation was rated using a CPA score (0 to 10) based on analgesia quality and network organization data. The global CPA score was 1.85. The quality of analgesia (2.6) scored less than the quality of organization (1.1). In the case of analgesia, sleep obtained the lowest score, followed by pain, and lastly, unwanted events. As far as organization was concerned, the network obtained the lowest score, followed by patient satisfaction, and lastly, patient information. Problems were encountered due to insufficient nurse training, analgesia failures, as well as unwanted events related to the oral antalgic treatment. However, technical success was almost always achieved. Our results show that the indications for ambulatory surgery could be extended and hospital-private practice networks be further developed. CPA appears to be a promising technique for analgesia and ambulatory surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

En chirurgie de la main, les actes douloureux plus de 24 heures sont possibles en ambulatoire depuis l’introduction de l’analgésie postopératoire continue à domicile (APC). Le but de notre travail était d’étudier la faisabilité de l’APC. Notre série comprenait 40 patients âgés en moyenne de 50 ans, avec un score ASA1 24 fois et ASA2 16 fois. Les indications concernaient des pathologies arthrosiques et rhumatoïdes. La technique comportait trois étapes : préopératoire (sélection et information des patients), peropératoire (mise en place d’un cathéter périnerveux axillaire avec dispositif élastomérique) et postopératoire (prise en charge du patient par des infirmières à domicile). L’évaluation était notée sur un score « APC » (0 à 10) à partir des données de qualité d’analgésie et d’organisation du réseau. Le score APC global était de 1,85. La qualité de l’analgésie (2,6) était moins bonne que celle de l’organisation (1,1). Concernant l’analgésie, c’est le sommeil qui a obtenu la moins bonne note, puis la douleur, et enfin les effets secondaires. Concernant l’organisation, c’est le réseau qui a obtenu la moins bonne note, puis la satisfaction du patient et enfin l’information du patient. Nous avons rencontré des problèmes de formation des infirmières, des échecs d’analgésie et des effets secondaires liés au traitement antalgique per os. Toutefois, la réussite technique était quasi-constante. Nos résultats montrent qu’il est possible d’élargir les indications de la chirurgie ambulatoire et de développer des réseaux hôpital-ville. L’APC est une technique d’avenir de l’analgésie et de la chirurgie ambulatoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : At-home analgesia, Ambulatory surgery, Peripheral nerve catheter, Hand surgery, Continuous postoperative analgesia

Mots clés : Analgésie à domicile, Chirurgie ambulatoire, Cathéter périnerveux, Chirurgie de la main, Analgésie postopératoire continue


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 2

P. 82-87 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Treatment of benign bone tumours of the hand using osteoscopy
  • C. Taleb, S. Gouzou, G. Mantovani, P. Liverneaux
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des fractures de la phalange proximale des doigts par brochage percutané en tour Eiffel. À propos de 45 cas
  • B. Chbani, M.F. Amar, D. Loudyi, F. Boutayeb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.