Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chronicité de la consommation de médicaments psychotropes dans la main-d’œuvre canadienne : quelle est la contribution de la profession et des conditions de l’organisation du travail ? - 15/04/10

Doi : 10.1016/j.respe.2009.10.010 
A. Marchand a, , M.-È. Blanc b
a École de relations industrielles, université de Montréal, C.P. 6128, succursale Centre-Ville, Montréal, Québec, H3C 3J7 Canada 
b Groupe de recherche sur les aspects sociaux de la santé et de la prévention (GRASP), université de Montréal, Montréal, Québec, H3C 3J7 Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

This study aims to better understand the contributions of occupation and work organization conditions to the development of chronic psychotropic drugs use among workers in Canada.

Methods

The study is based on a secondary analysis of the longitudinal data of the National Population Health Survey (NPHS) of Statistics Canada which includes five cycles from 1994–1995 to 2002–2003. A panel of 6585 people from 15 to 55 years old and employed at cycle 1 and nested in 1413 neighbourhoods was selected. Multilevel models of regression were estimated on three levels: repeated measures (level 1=24,785 observations) were nested in the individuals (level 2=6585 individuals) and the individuals nested in the local communities (level 3=1413 neighborhoods).

Results

The prevalence of multiple episodes (two episodes and more between cycle 1 and cycle 5) of psychotropic drugs use was 6.7% (95%CI=6.0–7.4%). Only occupation and the number of working hours showed a significant contribution. Family and individual variables like marital status and personality traits (locus of control and sense of coherence) had a significant contribution, in addition to time, gender, age, physical health, number of cigarettes and stressful childhood events.

Conclusion

Work contributes weakly to the risk of chronic psychotropic drugs use, whereas individual characteristics make a much more important contribution to the phenomenon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Cette étude a pour objectif de mieux comprendre le rôle spécifique de la profession et des conditions de l’organisation du travail sur la chronicité de la consommation de médicaments psychotropes chez les travailleurs et travailleuses du Canada.

Méthodes

L’étude s’appuie sur une analyse secondaire des données longitudinales de l’Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) de Statistique Canada qui comprend cinq cycles s’étalant sur une période comprise entre 1994–1995 et 2002–2003. Un panel de 6585 personnes de 15 à 55 ans en emploi au cycle 1 a été sélectionné. Des modèles multiniveaux de régression ont été estimés sur trois niveaux : les mesures répétées (niveau 1=24785 observations) sont nichées dans les individus (niveau 2=6585 individus) et les individus nichés dans les communautés locales (niveau 3=1413 communautés).

Résultats

La prévalence des épisodes multiples (deux épisodes et plus entre le cycle 1 et le cycle 5) de la consommation de médicaments psychotropes s’établit à 6,7 % (95 %IC=6,0–7,4 %). Seules la profession et les heures travaillées montrent une contribution significative. Les variables familiales et individuelles comme le statut marital et les traits de personnalité (centre de contrôle et sentiment de cohésion) ont une contribution significative, ainsi le temps, le genre, l’âge, la santé physique, le nombre de cigarettes et les événements stressants dans l’enfance.

Conclusion

Le travail a une contribution faible au risque chronique de consommation des médicaments psychotropes, alors que les caractéristiques personnelles ont une contribution beaucoup plus importante sur le phénomène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Psychotropic drugs, Demographic factors, Longitudinal studies, Multilevel analysis, Chronic illness, Mental health, Occupational health

Mots clés : Médicaments psychotropes, Facteurs démographiques, Études longitudinales, Analyse multiniveaux, Maladie chronique, Santé mentale, Santé professionnelle


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 2

P. 89-99 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’Institut des données de santé
  • C. Babusiaux, D. Sicard, R. Decottignies
| Article suivant Article suivant
  • Évolution des compétences en lecture, compréhension et orthographe en environnement socioéconomique défavorisé et impact des facteurs cognitifs et comportementaux sur le devenir à deux ans
  • C. Billard, L. Bricout, B. Ducot, G. Richard, J. Ziegler, J. Fluss

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.