Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La discipline anesthésie-réanimation et les pôles d’activité médicale (PAM) : résultats d’une enquête auprès des CHU et CHG - 03/05/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.10.021 
J. Fusciardi a, 1, , F. Remérand a, A. Landais b, 1, J. Brodeur c, 1, D. Journois d, M. Laffon a, 1
a Services d’anesthésie-réanimation, CHRU de Tours, université François-Rabelais-de-Tours, 37044 Tours cedex 9, France 
b Service d’anesthésie-réanimation, centre hospitalier Victor-Dupouy, 95107 Argenteuil, France 
c Service d’anesthésie, centre hospitalier Jacques-Cœur, 18020 Bourges cedex, France 
d Service d’anesthésie-réanimation, hôpital européen Georges-Pompidou, université René-Descartes, 75980 Paris cedex 8, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Décrire l’organisation en pôles dans les CHU et centres hospitaliers généraux (CHG) impliquant l’anesthésie-réanimation (AR) et en évaluer les conséquences sur l’unité des différentes composantes de la discipline.

Type d’étude

Enquête nationale par questionnaire conduite fin 2008.

Matériel

Questionnaire écrit, destinée aux chefs de service d’AR des CHU et CHG en fonction fin 2008.

Méthodes

Analyse de 18 questions fermées et commentaires ouverts. Comparaisons de pourcentages (Khi2 – Yates, test de l’écart réduit) ; corrélation linéaire.

Résultats

Le pourcentage de réponses a été de 70 % (n=51) pour les CHU et limité à 37 % (n=146) pour les CHG. La nouvelle gouvernance était généralisée. Dans les CHU, les différentes composantes de la discipline AR n’ont été séparées que six fois : réanimation chirurgicale (n=1), algologie (n=2), Samu–Smur (n=2), autre activité (n=1). À l’inverse, le Samu–Smur (n=3) et les urgences (n=8) ont pu ailleurs être associés à l’AR. La réanimation médicale ou polyvalente et l’AR ont été associés dans un pôle d’activité médicale (PAM) 15 fois. Dans les CHG, les recompositions ont été quasi constantes. Ces évolutions ont été jugées défavorables à la discipline par la majorité des chefs de service d’AR des CHG, particulièrement dans les établissements de taille modérée.

Conclusion

Globalement, l’unité de la discipline a été maintenue dans les CHU, mais cela n’a pas été le principe dominant dans les CHG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To know: (1) how French public services of anaesthesia and critical care (ACC) have applied the new principles of hospital management and (2) whether or not it has impacted the different components of ACC.

Study design

National questionnaire at the end of 2008, i.e., after 2 years of new hospital management.

Material

Heads of ACC services in general (GH) and university hospitals (UH).

Methods

Eighteen closed questions and open opinions analyzed. Comparisons of percentages (Chi2 – Yates): linear correlation.

Results

Percentages of responses were 70% (n=51) for UH and 37% (n=146) for GH. The new management principles were mainly applied. The different clinical and academic components of the ACC specialty (ACC, emergency medicine, pain management) mainly remained associated in UH. In GH, the new management induced constant and various changes. They were mainly judged as defeating the object of the ACC speciality in GH, especially in those of lower and mild sizes.

Conclusion

The general tendency is that the ACC specialty was able to maintain the family ties of its different components in the UH. However, this principle was not a cornerstone of the new management in the GH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésiste-réanimateur, Anesthésie-réanimation, Gouvernance, Pôles, Centre hospitalier universitaire, Centre hospitalier général, Vie professionnelle

Keywords : Anaesthesia, Critical Care, Hospital management, University hospital, General hospital, Professional life


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 189-197 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Préoxygénation : les atouts de la réussite
  • J.-L. Bourgain, S. Jaber
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de la ventilation non invasive en pression positive au masque facial pour la préoxygénation chez le sujet sain : étude randomisée, en double insu, croisée
  • I. Tanoubi, P. Drolet, L.P. Fortier, F. Donati

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.