Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Parcours des anesthésistes-réanimateurs formés en Lorraine depuis 1996 - 03/05/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.11.011 
Y. Chalot a, b, S. Boileau a, M. Vedel c, G. Audibert b, M.-P. Mertes b, H. Bouaziz a, , b
a Département d’anesthésie-réanimation, maternité régionale A.-Pinard, 10, rue du Docteur-Heydenreich, 54042 Nancy cedex, France 
b Département d’anesthésie-réanimation, centre hospitalier universitaire de Nancy, 54035 Nancy cedex, France 
c Département d’anesthésie-réanimation, centre hospitalier général Saint-Nicolas, 55107 Verdun, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’anesthésie-réanimation (AR) est actuellement touchée par une crise démographique. Plus de 56 % des anesthésistes-réanimateurs formés en Lorraine quittent la région à l’issue de leur formation. Nous avons cherché à connaître leurs motivations.

Méthodes

Cette étude descriptive a été menée auprès des 76 anciens internes en AR formés en Lorraine depuis 1996. Elle portait sur les raisons qui les avaient amenés à se former en Lorraine, leur appréciation quant à la qualité de la formation reçue, ainsi que les éléments décisifs les ayant conduits à quitter ou non la région.

Résultats

Le taux de réponse était de 72,4 %. Le classement à l’internat et la réputation de la formation en Lorraine étaient les principaux motifs de leur venue (85 % et 64 %). La formation universitaire était appréciée. Un poste était proposé à 93 % d’entre eux en fin de cursus. L’attribution d’un poste et l’expérience acquise lors des remplacements étaient décisives lors du choix du mode d’exercice et du lieu d’installation pour 53 % des répondants. Seulement 43,5 % des internes formés restaient en Lorraine, dont 79 % des lorrains d’origine contre 25 % des non-lorrains. Les raisons de leur départ étaient le rapprochement familial (81 %), le climat (51 %) et le retour à la région d’origine (45 %).

Conclusion

Les facteurs d’amélioration sont une meilleure réussite à l’internat des étudiants en médecine lorrains, l’offre précoce d’un poste répondant aux attentes de chacun, l’amélioration de la communication et enfin l’aide au maintien en Lorraine (emploi du conjoint notamment).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The anaesthesiology and intensive care physician demography is becoming critical in most French regions; more than 56% of the residents trained in Lorraine are leaving the area after they graduate.

Methodology

A descriptive and retrospective survey was carried out. The aims of the research were threefold: to ascertain firstly, why residents chose Lorraine in the first instance, secondly their experiences of the training and thirdly their expectations. The target group consisted of 76 former anaesthesia residents dating back to 1996.

Results

The response rate was 72.4%. Choosing Lorraine was based on its well-established teaching program (64%) and also on results achieved at National Medical Examination (85%). The academic medical training and working conditions were well-rated. A position was offered to 93% of the residents. Fifty-three percent stated having had previous work experience in the hospital as a decisive factor in taking up a position. By the end of the residency program, only 43.5% of anesthesia physicians remained in Lorraine; i.e., 79% were native to Lorraine and 25% born outside. Reasons given for leaving Nancy were: family (81%), more favourable climate (51%) and to go back to their region of origin (45%).

Conclusion

Desired improvements would be: better performance of the Lorraine born students at the National Medical Examination, earlier and well-defined job offers, better communication within the team and consideration of the family situation as a whole.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Formation, Démographie médicale, Carrière professionnelle

Keywords : Medical training, Medical demography, Professional career


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 209-214 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Description de la prévention et estimation de la fréquence des erreurs de programmation de vitesse d’administration en continu des médicaments en réanimation par une application informatique
  • S. Cayot-Constantin, J.-M. Constantin, J.-P. Perez, P. Chevallier, P. Clapson, J.-E. Bazin
| Article suivant Article suivant
  • Risque allergique en anesthésie pédiatrique
  • P. Dewachter, C. Mouton-Faivre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.