Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelle évaluation hémodynamique non invasive en réanimation pédiatrique en 2009 ? - 03/05/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.12.022 
O. Brissaud a, , J. Guichoux a, F. Villega a, G. Orliaguet b
a Unité de réanimation pédiatrique et néonatale, hôpital des enfants, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Département d’anesthésie réanimation, Samu de Paris, hôpital Necker–Enfants-Malades 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’évaluation hémodynamique des patients est une activité quotidienne en réanimation pédiatrique. Elle complète et est guidée par l’examen clinique. La volonté de développer une prise en charge la moins invasive possible des patients est un souci constant. La surveillance hémodynamique, a fortiori si elle est invasive, doit sans cesse mettre en balance le bénéfice et le risque d’entreprendre cette technique chez un patient fragile. Dans les trois dernières décades, de nombreuses techniques non invasives d’évaluation hémodynamique ont été développées. L’outil idéal doit être fiable, reproductible, avec un temps de réponse rapide, facilement utilisable, avec une totale innocuité, peu coûteux et permettant une surveillance continue. Parmi toutes les méthodes existantes (doppler œsophagien, échocardiographie transthoracique, NICO®, impédancemétrie thoracique, pléthysmographie, capnographie sublinguale), pas une n’allie toutes ces qualités. On peut retenir que l’échographie cardiaque transthoracique se rapproche le plus de ces objectifs. On lui reprochera son coût et le caractère discontinu de la surveillance mais tant dans le diagnostic que dans la surveillance, elle n’a pas d’égal parmi les outils non invasifs d’évaluation hémodynamique de part la qualité et la quantité des informations obtenues. L’apprentissage des fonctions permettant l’évaluation de la contractilité et du remplissage cardiaque, du remplissage vasculaire et de la réponse aux traitements entrepris est relativement aisée. On regrettera l’absence de formation à l’échocardiographie transthoracique en France dans sa spécificité pédiatrique et néonatale dans le cadre d’un diplôme universitaire ou interuniversitaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The haemodynamic assessment of the patients is a daily activity in paediatric intensive care unit. It completes and is guided by the clinical examination. The will to develop the least invasive possible coverage of the patients is a constant concern. The haemodynamic monitoring, all the more if it is invasive, ceaselessly has to put in balance the profit and the risk of beginning this technique at a fragile patient. In the last three decades, numerous non-invasive haemodynamic tools were developed. The ideal one must be reliable, reproducible, with a time of fast, easily useful answer, with a total harmlessness, cheap and allowing a monitoring continues. Among all the existing tools (oesophageal Doppler ultrasound method, transthoracic echocardiography, NICO®, thoracic impedancemetry, plethysmography, sublingual capnography), no one allies all these qualities. We can consider that the transthoracic echocardiography gets closer to most of these objectives. We shall blame it for its cost and for the fact that it is an intermittent monitoring but both in the diagnosis and in the survey, it has no equal among the non-invasive tools of haemodynamic assessment from part the quality and the quantity of the obtained information. The learning of the basic functions (contractility evaluation, cardiac output, cardiac and the vascular filling) useful for the start of a treatment is relatively well-to-do. We shall miss the absence of training in this tool in France in its paediatric and neonatal specificity within the university or interuniversity framework.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échocardiographie transthoracique, Doppler œsophagien, Évaluation hémodynamique non invasive, Réanimation pédiatrique

Keywords : Transthoracic echocardiography, Oesophageal Doppler, Non-invasive haemodynamic assessment, Paediatric


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 233-241 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ventilation non invasive en réanimation pédiatrique : quelles indications en 2010 ?
  • O. Noizet-Yverneau, F. Leclerc, N. Bednarek, B. Santerne, A. Akhavi, M. Pomédio, A. David, P. Morville
| Article suivant Article suivant
  • Injection péridurale accidentelle d’eau pour préparation injectable : analyse systémique d’un cas
  • A. Monsel, B. Ibrahim, F.J. Mercier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.