Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie - 03/05/10

Epidemiology

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.02.010 
F. Goffinet
Maternité Port-Royal, université Paris-Descartes, hôpital Cochin-Saint-Vincent-de-Paul, AP-HP, 123, boulevard de Port-Royal, 75014 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En France, l’incidence de la prééclampsie (PE) est estimée entre 1 et 3 % pour les nullipares et entre 0,5 et 1,5 % pour les multipares. Les facteurs liés à la survenue d’une PE sont de différents types. Des études familiales sont en faveur d’un mécanisme génétique, même si les associations entre la PE et certains gènes, haplotypes et polymorphismes sont en cours d’évaluation. L’hypothèse d’un mécanisme immunologique est étayée par plusieurs arguments ; ainsi la nulliparité, le changement de partenaire, l’effet protecteur de l’exposition au sperme avant la grossesse et une insémination avec donneur sont des situations significativement liées à la survenue d’une PE. Certains facteurs dits physiologiques sont également liés à la survenue de cette maladie : il s’agit de l’origine africaine de la mère, de l’augmentation de l’âge maternel ou encore de la naissance prématurée de la mère, sans que des explications physiopathologiques claires aient été avancées. Certaines situations gravidiques sont liées à la survenue d’une PE : les grossesses multiples, la présence d’une anomalie congénitale chez le fœtus ou encore une infection urinaire. De la même manière, certaines pathologies préexistantes à la grossesse sont associées à la PE : l’HTA chronique, les maladies rénales, une obésité, un diabète. Plusieurs études épidémiologiques bien menées confirment que le tabac est associé à une diminution de 20 à 50 % du risque de PE, même si paradoxalement il est associé à la survenue d’autres types de complications vasculaires gravidiques comme l’hématome rétroplacentaire ou le RCIU. Les conditions de vie et le stress, en particulier au travail, sont également associés à la survenue d’une PE.

Tous ces facteurs de risques identifiés sont loin d’expliquer l’ensemble des PE et ne permettent pas de prédire de manière pertinente cette pathologie (c’est-à-dire avec peu de faux négatifs et de faux positifs).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In France, the incidence of PE is estimated to range between 1 and 3% in the nuliparous and between 0.5 and 1.5% in the multiparous women. Factors associated with the development of PE are ofvarious types. Studies conducted on families affected by PE suggest the existence of a genetic component to the disease, even though the association between PE and certain genes, allotypes and polymorphisms are still under scrutiny. The hypotheses suggesting an immunological mechanism is supported by several arguments. Indeed, being nuliparous, changing partner, insemination with donor semen are factors associated with the development of PE whereas pre-exposition to the father’s sperm bears protection.

Some factors qualified as physiological are also associated with the occurrence of PE although no clear pathophysiological explanation can be put forward. These are being a mother of African descent, an increase in the mothers’ age or herself being born prematurely.

Some gestational incidents are also associated with the occurrence of PE: multiparity, a congenital defect affecting the foetus, UTI.

Similarly, some pre-existing conditions ofthe mother are associated with PE, i.e. chronic hypertension, kidney disease, obesity and diabetes mellitus.

Several well designed epidemiological studies confirm that tobacco consumption is itself associated with a 20 to 50% reduction in the development of PE, although being itself associated with an increase in other vascular gestational complications such as retroplacental haemorrhage and IUGR.

Living conditions and stress, especially at work are also associated with the occurrence of PE.

All these identified risk factors by far do not account for all the reported cases of PE and do not bear sufficient positive or negative predictive value.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prééclampsie, Hypertension artérielle et grossesse, Épidémiologie, Facteurs de risque, Indice de masse corporelle, Diabète ;Tabac, Hypercholestérolémie, Groupes ethniques

Keywords : Preeclampsia, Hypertensive disorder of pregnancy, Epidemiology, Risk factors, Body mass index, Diabetes, Smoking, Hypercholesterolemia, Ethnic groups


Plan


 Ce texte a fait l’objet d’une publication dans l’ouvrage « Prise en charge multidisciplinaire de la pééclampsie », publié sous l’égide du Collège national des gynécologues et obstétriciens, de la Société française de médecine périnatale, de la Société française de néonatalogie et de la Société française d’anesthésie et de réanimation. Paris: Elsevier-Masson 2009.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. e7-e12 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Définitions et conséquences des hypertensions artérielles de la grossesse
  • N. Berkane
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de la prééclampsie
  • V. Tsatsaris, T. Fournier, N. Winer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.