Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métastases osseuses révélatrices : étude comparative à 30 ans d'intervalle - 01/01/03

Doi : 10.1016/S1169-8330(03)00304-1 

Marie  Vandecandelaere,  René-Marc  Flipo * ,  Bernard  Cortet,  Lionel  Catanzariti,  Bernard  Duquesnoy,  Bernard  Delcambre*Auteur correspondant..

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Analyser comparativement 2 séries de malades hospitalisés en rhumatologie pour métastases osseuses et ce avec 30 ans d'intervalle afin notamment d'évaluer à l'heure actuelle et de façon pragmatique le pourcentage de métastases révélatrices de néoplasmes primitifs non identifiés.

Méthodes. - Il s'agit d'une étude rétrospective concernant 132 sujets hospitalisés en rhumatologie entre 1989 et 1996 pour métastases osseuses, révélatrices ou non. Les résultats sont confrontés à une étude identique réalisée dans le même service en 1967 (50 malades hospitalisés pour le même motif entre 1958 et 1967). Le calcul des fréquences relatives des différents cancers incriminés concerne d'une part la population pour laquelle les métastases sont révélatrices et d'autre part, les patients ayant des antécédents néoplasiques déjà connus.

Résultats. - En ce qui concerne les métastases inaugurales, on constate une progression des cancers d'origine bronchopulmonaire et notamment chez les femmes. En revanche, la fréquence des cancers prostatiques et mammaires diminue. La fréquence des métastases osseuses révélatrices de néoplasmes d'origine indéterminée est de 27 % en 1967. Elle est de 38 % en 1996.

Conclusion. - Malgré les explorations paracliniques aujourd'hui à notre disposition, les performances diagnostiques dans le cadre des métastases osseuses révélatrices n'apparaissent donc pas améliorées ; ces données sont toutefois à interpréter avec prudence en raison de probables différences en terme de recrutement.

Mots clés  : Métastases osseuses ; Diagnostic ; Métastases révélatrices.

Abstract

Objective. - To compare 2 series of patients admitted to a rheumatology department for bone metastases 30 years apart and to obtain a pragmatic estimation of the percentage of bone metastases revealing cancer.

Methods. - The recent series was composed of 132 patients seen between 1989 and 1996 and the earlier series of 50 patients admitted between 1958 and 1967. All patients were admitted to the same rheumatology department for bone metastases from a diagnosed or undiagnosed primary. Both series were studied retrospectively. The rate of occurrence of each cancer diagnosis was determined in the patients with and without known primaries.

Results. - Among the patients with metastatic disease as the first manifestation of cancer, the percentage with lung cancer increased from the early to the recent series, particularly among women, whereas the percentages with prostate and breast cancer decreased. The primary remained unknown in 27 and 38% of patients in the early and recent series, respectively.

Conclusion. - Despite the introduction of new investigations, our ability to identify primaries responsible for bone metastases does not seem to have improved. However, our data should be interpreted with caution since recruitment probably differed between the 2 series.

Mots clés  : Bone metastase ; Diagnostic strategy ; Unknown origin.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 5

P. 390-396 - mai 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mesure de l'angle de couverture antérieure de la tête fémorale chez 102 volontaires
  • Abtullah Milcan, Altan Yildiz, Volkan Öztuna MD, Metin Manouchehr Eskandari, Güscedil;a Scedil;ahin, Fehmi Kuyurtar
| Article suivant Article suivant
  • Ostéolyse pseudotumorale postfracturaire : revue de la littérature à propos d'un cas
  • Estelle Botton, Alain Saraux, Jean-Pierre Malhaire, Touraj Mansourbakht, Sandrine Jousse, Paul Le Goff, Jean-Paul Labat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.