Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The role of kisspeptin signalling in the regulation of the GnRH-gonadotrophin ovarian axis in mice - 07/05/10

Doi : 10.1016/j.ando.2010.02.011 
W.H. Colledge , X. d’Anglemont de Tassigny
Reproductive Physiology Group, Department of Physiology, Development and Neuroscience, University of Cambridge, Downing Street, Cambridge, CB2 3EG, United Kingdom 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les kisspeptines correspondent à un ensemble de peptides codés par le gène KISS1 et nécessaires à l’activation centrale de l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien à la puberté. Les mutations affectant la signalisation des kisspeptines empêchent le développement pubertaire normal chez l’homme et la souris. Les mutations du récepteur KISS1 (GPR54) entraînent une infertilité et un hypogonadisme hypogonadotrope chez l’homme. L’incapacité des souris mutées, au niveau des gènes Gpr54 et KISS1 à ovuler, laisse penser que la signalisation par les kisspeptines est requise pour le pic préovulatoire de luteinizing hormone (LH). Par ailleurs, bien que les kisspeptines aient un rôle central important dans la régulation physiologique de l’ovaire, le profil d’expression de kiss1 et de Gpr54 suggère qu’elles pourraient aussi avoir des fonctions directes dans l’ovaire et le placenta.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Kisspeptins are a series of overlapping peptides encoded by the Kiss1 gene that are required for central activation of the hypothalamic-pituitary-ovarian axis at puberty. Mutations that interfere with kisspeptin signalling prevent normal pubertal development in humans and mice. Mutations in the kisspeptin receptor GPR54, cause infertility and hypogonadotrophic hypogonadism in humans. The failure of the Gpr54 and Kiss1 mutant mice to ovulate has led to the suggestion that kisspeptin signalling may be required for the preovulatory luteinizing hormone (LH) surge. Although kisspeptin signalling has been shown to have an important central role in regulating the physiology of the ovary, the expression profile of Kiss1 and Gpr54 suggests that they may also have direct functions in the ovary and the placenta.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kisspeptine, GnRH, Gonadotrophines, Ovaires, Souris

Keywords : Kisspeptin, GnRH, Gonadotrophin, Ovary, Mice


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 3

P. 198-200 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anti-Müllerian hormone (AMH): Regulator and marker of ovarian function
  • E.L.A.F. van Houten, A.P.N. Themmen, J.A. Visser
| Article suivant Article suivant
  • Kisspeptins and the metabolic control of reproduction: Physiologic roles and physiopathological implications
  • M. Tena-Sempere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.