Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Premature ovarian failure and FMR1 gene mutations: An update - 07/05/10

Doi : 10.1016/j.ando.2010.02.009 
G.S. Conway
Institute for Women’s Health, UCLH NHS Foundation Trust, 250, Euston Road, London NW1 2PQ, United Kingdom 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La recherche de prémutations exposant au risque de syndrome de l’X fragile est recommandée en routine chez toutes les femmes présentant une insuffisance ovarienne prématurée (IOP). En effet, ces femmes avec IOP ont quand même une chance de conception de 5 % et cette possibilité est encore accrue dans les prémutations FRAXA. Les femmes doivent savoir si elles sont à risque de donner naissance à un enfant porteur du syndrome de l’X fragile. De plus, l’identification d’une famille au sein de laquelle le site de répétition de l’X fragile est amplifié peut conduire à la reconnaissance d’autres femmes de la famille à risque de transmettre ce syndrome de l’X fragile. L’identification d’un cas index doit donc déclencher un conseil génétique de toute la famille en fonction du souhait de ses membres.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Screening for fragile X premutations is recommended for the routine work-up for any woman presenting with premature ovarian failure (POF). The reason for this is that women with POF have an approximate 5% chance of conceiving and this possibility may be increased further in the FRAXA premutation subgroup. Women need to be informed if they are at risk of having a child with fragile X syndrome. In addition, the identification of a family in which the fragile X repeat site is expanded can lead to the identification of other female family members at risk of transmitting fragile X syndrome. The identification of an index case should therefore trigger genetic counseling throughout the pedigree according to the wishes of the family.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prémutations de l’X fragile, Insuffisance ovarienne prématurée, Prémutation FRAXA

Keywords : Fragile X premutations, Premature ovarian failure, FRAXA premutation


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 3

P. 215-217 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le rôle des altérations de FOXL2 dans les insuffisances ovariennes prématurées syndromiques et non syndromiques
  • E. De Baere
| Article suivant Article suivant
  • Genome-wide association study and premature ovarian failure
  • S. Christin-Maitre, G. Tachdjian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.