Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Médicaments utilisés dans la prise en charge de la prééclampsie. Pharmacologie et risques fœtaux - 17/05/10

Drugs during preeclampsia. Fetal risks and pharmacology

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.02.016 
R. Serreau
Groupe hospitalier Cochin-Tarnier, 27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Pendant la grossesse, l’évolution des caractéristiques physiologiques maternelles, placentaires et fœtales modifient de façon constante la disponibilité des médicaments chez la mère et dans l’unité fœtoplacentaire.

La durée de vidange gastrique augmente alors que la motilité intestinale diminue.

La distribution dans l’organisme maternel est principalement modifiée par les variations du poids corporel, de la teneur en eau et en graisses de l’organisme.

Les capacités du métabolisme hépatique semblent inchangées alors que l’élimination rénale est progressivement accrue.

Le transfert placentaire de la plupart des médicaments s’effectue par diffusion passive simple suivant le gradient des concentrations entre les circulations maternelle et fœtale. Seule la fraction libre et non ionisée du médicament traverse les membranes.

Quatre médicaments antihypertenseurs ont bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le traitement de la PE depuis 2000. Il s’agit de la clonidine (Catapressan®), de la nicardipine (Loxen®), du labétalol (Trandate®), de la dihydralazine (Nepressol®). Sous Nepressol®, Trandate® et Loxen®, l’allaitement est possible.

L’administration de benzodiazépines de demi-vie longue pendant la grossesse peut entraîner chez le nouveau-né une intoxication de sévérité et de durée variables. Ces troubles peuvent être suivis d’un syndrome de sevrage (hyperexcitabilité, trémulations, troubles digestifs à type de diarrhées ou de vomissements). L’allaitement par des mères traitées par une benzodiazépine (diazépam et midazolam) est déconseillé.

En France, les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) n’ont pas d’AMM pendant la grossesse, alors qu’aux États-Unis elles sont recommandées en prophylaxie chez la femme enceinte. Leurs poids moléculaires élevés empêchent un passage transplacentaire et un passage lacté, écartant un risque fœtal et néonatal.

La bromocriptine est administrée pour inhiber la lactation. En post-partum, des accidents graves ont été décrits : il s’agit d’hypertension artérielle, de convulsions, d’accidents ischémiques (myocardiques et cérébraux). Elle est contre-indiquée en cas d’hypertension artérielle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

During pregnancy, the maternal, placental and fetal physiological characteristics constantly evolve and thereby constantly alter drug bioavailability in the mother and feto-placental unit. Gastric emptying time is increased and bowel movements are reduced. Distribution in the maternal body is mainly influenced by body mass variations, water content and fat stores. Metabolic capacity of the liver appears unchanged but renal clearance of drugs is gradually increased.

The placental transfer of most drugs mainly consists of passive diffusion between the maternal and fetal circulations, along their respective concentration gradients. Only the free, unbound and non-ionized fraction of the drug readily crosses the membranes.

Four anti-hypertensive drugs have been granted a license for the treatment of PE since the year 2000: these are Clonidine (Catapressan®), Nicardipine (Loxen+), Labetalol (Trandate®), Dihydralazine (Nepressol®).

Dihydralazine, Labetalol and Nicardipine are not contraindicated in the breast feeding mother. The administration of a long acting Benzodiazepine during pregnancy can lead to new born intoxication of variable severity and duration. These symptoms may precede a withdrawal syndrome (hyper-excitability, tremor, gastro-intestinal upset, such as diarrhea orvomiting). Breast feeding by mothers using benzodiazepines (Nitrazepam and Midazolam) is not recommended.

In France, the use of low molecular weight heparins is not recommended during pregnancy whereas in the United States, they are recommended as a prophylactic measure. Their high molecularweight prevents their diffusion across the placental membrane and therefore prevents any fetal or neonatal risk.

Bromocriptine is used as an inhibitor of lactation.

During the post-partum period, serious accidents have been described: these consist of systemic hypertension, fits, infarcts (cardiac and neurological).

It is contraindicated in case of systemic hypertension.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Passage transplacentaire des médicaments, Diffusion dans le lait maternel, Effets adverses des médicaments

Keywords : Placental transfer of drugs: Breast feeding and side-effects ofdrugs, Withdrawal syndrome in newborn


Plan


 Ce texte a fait l’objet d’une publication dans l’ouvrage « Prise en charge multidisciplinaire de la prééclampsie », publié sous l’égide du Collège national des gynécologues et obstétriciens, de la Société française de médecine périnatale, de la Société française de néonatalogie et de la Société française d’anesthésie et de réanimation. Paris: Elsevier-Masson 2009.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 4

P. e37-e46 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une gestion des voies aériennes à haut risque en médecine pédiatrique préhospitalière
  • N. Picard, P. Lakhnati, A.-L. Guillerm, J.-L. Sebbah, G. Dhonneur
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de la prééclampsie dans un réseau de périnatalité
  • N. Winer, B. Branger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.