Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Critères d’arrêt de la grossesse en cas de prééclampsie - 17/05/10

Criteria of pregnancy termination in women with preeclampsia

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.02.019 
B. Haddad , C. Masson, S. Deis, C. Touboul, G. Kayem
Service de gynecologie-obstetrique, CHI Créteil, université Paris-XII, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Trés peu d’études sont disponibles pour établir des critères clairs d’arrêt de la grossesse chez une patiente ayant une prééclampsie. La grande majorité des études sont soit rétrospectives, soit observationnelles. L’analyse des données de la littérature et les avis d’experts permettent de suggérer des critères d’arrêt de la grossesse, essentiellement pour la PE sévère. Certaines des indications de l’arrêt de la grossesse sont maternelles : une hypertension sévère non contrôlée, une éclampsie, un œdème aigu du poumon, un hématome rétroplacentaire, une oligurie (<100ml/4h) persistante malgré un remplissage vasculaire, des signes d’imminence d’une crise d’éclampsie (céphalées ou troubles visuels persistants), une douleur épigastrique persistante, un HELLP syndrome, une insuffisance rénale de novo, ou un terme inférieur à 24semaines d’aménorrhée (SA). D’autres indications sont fœtales : la présence de décélérations prolongées ou variables sévères ou une variabilité à court terme <3ms, un score de Manning ≤4 à 2 reprises, un oligoamnios sévère. Au-delà de 32 SA, les critères suivants doivent être pris en compte : une estimation du poids fœtal <5e percentile ou une diastole ombilicale artérielle inversée. En cas de PE peu sévère, l’arrêt de la grossesse doit être envisagé au-delà de 36 SA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Few studies establishing clear criteria for the medical interruption of a pregnancy complicated by PE are available today. Most of these studies are either retrospective or observational. When combining an analysis of the available literature together with the experts’ opinions, one can propose the following set of criteria for therapeutic interruption of pregnancy in the setting of PE, which apply mainly for the severe forms of the disease. These criteria can be subdivided into maternal and fetal criteria.

Maternal criteria are a severe uncontrollable HT, eclampsia, acute pulmonary edema, retro placental haematoma, oligura (<100ml in 4hours) resistant to appropriate fluid expansion, persistent signs of imminent eclampsia (headache or visual disturbances), persistent epigastric pain, HELLP syndrome, new-onset renal failure and a gestation time within the first 24weeks.

The fetal criteria are prolonged and variable fetal heart rate (FHR) decelerations, a short term variability in FHR <3bpm, a Manning score ≤4 on two separate occasions, severe oligohydramnios, an estimated fetal weight below the 5th percentile beyond the 32nd week of amenorrhea and an inverted diastolic flow in the umbilical artery beyond the 32nd week of amenorrhea. In case of non-severe PE beyond the 36th week of amenorrhea, interruption of the pregnancy must be considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arrêt de la grossesse, Rapport risque/bénéfice

Keywords : Pregnancy termination, Risk/benefit ratio


Plan


 Ce texte a fait l’objet d’une publication dans l’ouvrage « Prise en charge multidisciplinaire de la prééclampsie », publié sous l’égide du Collège national des gynécologues et obstétriciens, de la Société française de médecine périnatale, de la Société française de néonatalogie et de la Société française d’anesthésie et de réanimation. Paris: Elsevier-Masson; 2009.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 4

P. e59-e68 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Principes généraux de la prise en charge hospitalière de la prééclampsie
  • P. Diemunsch, B. Langer, E. Noll
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge pré- et interhospitalière des formes graves de prééclampsie
  • F. Trabold, K. Tazarourte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.