Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Autonomie dans les pratiques infirmières - 02/06/10

[60-010-R-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(10)54070-1 
C. Piguet  : Docteur en sciences de l'éducation, docteur en sciences médicales (santé publique), infirmière, maître de conférences invitée, Faculté de santé publique, Université catholique de Louvain, responsable du processus de développement des compétences à l'Association pour la prévention et le maintien à domicile dans l'ouest lausannois en Suisse
Sentier de Rosemont 1, 1820 Territet, Suisse 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'approche sociocognitive relative à la régulation de l'activité humaine amène aujourd'hui à un changement de paradigme, au sens des repères et références, quant au pouvoir d'agir de l'individu sur son comportement et sur son environnement. Ainsi, à partir de la théorie sociocognitive de Bandura, cet article propose une approche de l'autonomie dans les pratiques infirmières qui s'appuie principalement sur les résultats d'une recherche quantitative effectuée entre 2005 et 2008 dans le cadre d'un double doctorat en sciences de l'éducation (Université Paris X-Nanterre), d'une part, et en sciences médicales - option santé publique (Université catholique de Louvain), d'autre part. La notion d'autonomie, reconnue comme floue et mal définie, est envisagée ici au travers d'une clarification de la pratique infirmière et de son déploiement par les infirmières d'un centre hospitalier universitaire (CHU). L'exploration de la pratique infirmière de nos jours met en évidence la double nature de cette dernière qui se traduit par deux approches conceptuellement différentes et néanmoins nécessaires pour répondre aux besoins actuels de santé. Une orientation fait référence au concept : « pratique de santé », centrée sur le patient et sa santé selon ses propres représentations et projets (approche singulière), alors que l'autre orientation s'appuie sur le concept : « pratique de soins » qui, lui, est centré sur l'organisation des soins selon la mission de l'institution (approche normative). Or, si au xviiie siècle, ces deux orientations se déployaient de manière simultanée par les soignantes, les résultats d'une recherche au xxie siècle montrent que ce n'est plus le cas. La complexité des situations des patients et celle du système de santé expliquent probablement pourquoi ces orientations sont progressivement appelées à se différencier. L'autonomie dans les pratiques infirmières peut dès lors se définir comme l'exercice de la puissance personnelle d'agir de l'infirmière selon l'orientation qu'elle choisit, « santé » ou « soins », et cela de manière explicite aux différents niveaux d'organisation (personne, équipe, institution). Ce choix de se référer à l'une ou l'autre de ces deux orientations concerne également la profession dans son ensemble (milieux de pratique, de formation et de recherche) et l'amène à s'ouvrir à de nouvelles perspectives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Autonomie, Pratique de soins, Pratique de santé, Autonomie infirmière


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Avant-propos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.