Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dégénérescence mucoïde du ligament croisé antérieur : présentation et résultats à moyen terme de la résection arthroscopique - 07/06/10

Doi : 10.1016/j.rcot.2010.04.011 
F. Lintz a, , N. Pujol a, D. Dejour b, P. Boisrenoult a, P. Beaufils a
a Centre hospitalier de Versailles, 177, rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France 
b Clinique de la Sauvegarde, 480, avenue Ben-Gourion, 69009 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Préalable

La dégénérescence mucoïde du ligament croisé antérieur (LCA) est une entité peu connue. Le tableau est celui d’une douleur postérieure avec limitation de la flexion. Son caractère interstitiel au sein du LCA l’oppose au kyste synovial du LCA. Son traitement, arthroscopique, peut comporter une résection du LCA, ce qui pose la question de l’innocuité de cette procédure et du risque d’instabilité antérieure.

Hypothèse

La résection arthroscopique d’un LCA ayant une dégénérescence mucoïde est efficace sur les douleurs et la limitation de la flexion, au prix d’une laxité antérieure.

Patients et méthodes

Dans cette étude de cohorte rétrospective bicentrique, avec recul moyen de six ans, 27 patients (29 genoux) présentant une dégénérescence mucoïde du LCA symptomatique, authentifiée sur IRM, ont été inclus. Les kystes synoviaux non infiltrants du LCA ont été exclus. L’âge moyen était de 49 ans (22–68). Le bilan préopératoire comprenait l’interrogatoire, l’examen clinique (Lachman et ressaut), l’IRM et les radiographies standard. Le bilan arthroscopique notait l’aspect du LCA et les lésions associées (ménisques, cartilage). Des prélèvements anatomopathologiques ont été réalisés dans 18 cas. Le suivi postopératoire comportait un bilan radiographique standard et un examen dynamique mesurant la laxité au moyen d’un appareil Telos™.

Résultats

La douleur était postérieure dans 23 genoux (80 %). Quatorze genoux (48 %) étaient limités en flexion, en moyenne à 97°. Douze résections partielles et 17 totales ont été effectuées. Vingt genoux (69 %) présentaient des lésions cartilagineuses associées et 19 (66 %) des lésions méniscales. Une méniscectomie a été associée dans 11 cas (41 %). La douleur postérieure disparaissait dans 27 cas (93 %), en moyenne à 3,7 semaines après l’intervention. Le gain de flexion moyen était de 21,5° (0–60°). Vingt-huit genoux (97 %) présentaient un arrêt mou et/ou retardé au Lachman en postopératoire. La laxité différentielle moyenne postopératoire au Telos™ était de 8,3mm (5 à 13mm). Les scores International Knee Documentation Committee (IKDC) et Knee Injury and Osteoarthritis Outcome Score (KOOS) postopératoires moyens étaient de 71,2 (42,5–92,0) et 78,2 (26,4–99). Deux patients ont eu une ligamentoplastie secondaire.

Discussion

Le traitement de la dégénérescence mucoïde du LCA par résection arthroscopique est efficace sur la douleur postérieure et la limitation en flexion. Il en résulte une laxité postopératoire mais rarement une instabilité. Les indications de résection du LCA doivent donc être posées avec soin. Le patient jeune et actif devra être prévenu du risque de ligamentoplastie secondaire.

Niveau de preuve

IV (étude rétrospective de cohorte).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Genou, Ligament croisé antérieur, Dégénérescence mucoïde, IRM, Kyste


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics &Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 96 - N° 4

P. 467-473 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les reconstructions ligamentaires combinées du ligament croisé postérieur et du plan postéro-latéral dans les laxités chroniques postéro-postéro-latérales restaurent-elles une fonction normale du genou ?
  • A. Wajsfisz, P. Christel, P. Djian
| Article suivant Article suivant
  • Traitement percutané de l’hallux valgus par ostéotomie de Reverdin-Isham
  • T. Bauer, D. Biau, A. Lortat-Jacob, P. Hardy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.