Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Giacomo Puccini : « Madame Butterfly, c’est moi » - 14/06/10

Doi : 10.1016/j.amp.2010.04.012 
J. Verdeau-Paillès , M.-F. Castarède
Domaine de Boyer, 11300 Saint-Martin-Villereglan, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Madame Butterfly, qu’il compose à l’âge de 45 ans, est pour Puccini l’opéra « le plus sincère et le plus évocateur [qu’il ait] jamais conçu ». Sans doute correspond-il à un travail intérieur inspiré par la reviviscence des représentations archaïques fortement investies, par sa personnalité profondément mélancolique, et par les liens qu’il établit entre l’amour et la mort… L’opéra permet à l’auditeur/spectateur de vivre toutes les émotions que le compositeur confie à ses personnages, qu’André Green appelle ces « êtres de fiction ». L’étude des sources et de la genèse de l’œuvre au début du xxe siècle marqué par le « Japonisme » montre que Puccini a su magnifiquement exprimer par sa musique la confrontation entre le monde japonais, ancré dans ses coutumes et ses traditions, et le monde américain insouciant, conquérant, et parfois cruel. Puccini, en 1904, a été un précurseur de nos liens musicaux avec le Japon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Madame Butterfly, which Puccini composed at the age of 45, represents “the most sincere and the most evocative opera he had ever imagined”. It corresponds probably to an inner work inspired by living through archaic representations again, strongly invested in by his deeply melancholic personality and by the relations he drew up between love and death. The opera allows the audience to share all the emotions that the composer expresses though his personae, called “figures of fiction” by André Green. The study of the sources and origin of the opera Madame Butterfly, at the beginning of the XXth century marked by “Japanism”, shows that Puccini succeeded in expressing musically the conflict between the Japanese world settled in its traditions and the American world, thoughtless, conquering and occasionally cruel. Puccini, in 1904, was a forerunner of our musical relations with Japan.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Êtres de fiction, Japonisme, Opéra, Projection lyrique

Keywords : Figures of fiction, Japanism, Lyrical outward manifestation, Opera


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 5

P. 377-381 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Discussion
| Article suivant Article suivant
  • Discussion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.