Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle de l’homocystéine en pathologie - 16/06/10

Doi : 10.1016/j.mlong.2010.03.002 
C. de jaeger a, , N. Fraoucene a, E. Voronska a, P. Cherin b
a Institut européen de médecine et physiologie de la longévité, 7, rue de l’Yvette, 75016 Paris, France 
b Service de médecine interne, CHU Pitié-Salpétrière, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’homocystéine est un acide aminé intermédiaire dans le métabolisme de la méthionine. Sa teneur dans le plasma dépend de nombreux facteurs, parmi lesquels le statut en folates et vitamines B12 et B6 et le polymorphisme génétique de la méthylène tétrahydrofolate réductase jouent un rôle crucial. Depuis plus de 30 ans, l’homocystéine est considérée comme une cause d’athérosclérose. Il est désormais démontré qu’il existe une relation indiscutable entre hyperhomocystéinémie et infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, démence ou maladie thromboembolique veineuse. Sa causalité directe reste cependant controversée. En effet, si la supplémentation vitaminique a largement prouvé son efficacité sur la réduction des taux plasmatiques d’homocystéine, la majorité des études réalisées n’ont pas mis en évidence d’effet positif de cette supplémentation en termes de réduction du risque cardiovasculaire. Plusieurs hypothèse pour expliquer cette absence d’efficacité ont été avancées : études de puissance et/ou de durée insuffisantes pour mettre en évidence un effet clinique de la supplémentation vitaminique, ou autres voies métaboliques reliant le niveau d’homocystéinémie et l’athérosclérose. L’homocystéine a également été impliquée dans diverses autres pathologies : dégénérescence maculaire, ostéoporose, certains troubles cognitifs, dépression, schizophrénie, défauts de fermeture du tube neural, maladies inflammatoires chroniques du tube digestif et cancer colorectal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Homocysteine is an intermediate byproduct derived from the metabolism of an essential amino acid called methionine. For the past 30 years, homocysteine has been considered a potential cause of atherosclerosis. Mild hyperhomocysteinemia, which is sometimes associated with a low plasma level of vitamin B6, B12 and folic acid, is now a proven cardiovascular risk factor. Its level is closely related to experimental and clinical events as diverse as acute myocardial infarction, stroke, dementia, and venous thrombo-embolic disease. Its direct incrimination in causing these events remains uncertain and controversial. Indeed, even if vitamin supplementation has clearly proven its efficiency on lowering plasma levels of homocysteine, recent studies do not show any positive effect of vitamin therapy on cardiovascular events. Some hypotheses have been evocated to explain this lack of efficacy. A potential role of hyperhomocysteinemia has been proposed in some diseases: age-related macular degeneration, cognitive abnormalities, osteoporosis, neural tube defects, depression, schizophrenia, inflammatory bowel disease and colon tumors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Homocystéine, Hyper-homocystéinémie, Supplémentation vitaminique, Athérosclérose

Keywords : Homocysteine, Hyper-homocysteinemia, Vitamin supplementation, Atherosclerosis


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 2

P. 73-86 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La personnalité et la dynamique familiale comme prédicteurs de la santé ?
  • D. Tordeurs, N. Zdanowicz, B. Lepiece, P. Janne, C. Reynaert
| Article suivant Article suivant
  • Nouvelles imageries en neurologie et applications cliniques
  • D. Buthiau, C. de Jaeger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.