Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Déterminants socio-géographiques de la prise en charge des cancers en France – Exemple des cancers colorectaux incidents entre 1997 et 2004 dans le département du Calvados - 16/06/10

Doi : 10.1016/j.respe.2010.01.004 
C. Jambon a, b, O. Dejardin a, , F. Morlais a, C. Pornet a, V. Bouvier a, G. Launoy a
a Cancers et populations, ERI3 Inserm, faculté de médecine, CHU de Caen, avenue de la Côte de Nacre, 14032 Caen cedex, France 
b IUT de Caen, département statistiques et traitement informatique des données, site de Lisieux, 11, boulevard Jules-Ferry, 14100 Lisieux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

Numerous studies have underlined an important deprivation gap in survival in all industrialized countries, prognosis being constantly poorer for the most deprived patients. Beside clinical factors, the explanation of this gap in survival could be partly explained by the influence of socio-geographical environment on cancer care management. The aim of this retrospective population-based study was to investigate the influence of socio-geographical determinants on access to a reference care centre.

Methods

The study population included all colorectal cancer patients with surgical treatment diagnosed between 1/01/1997 and 31/12/2004 in Calvados (n=2318). Individual clinical data were supplied by the Calvados registry of the gastrointestinal tumors. Beside geographical variables (distance to nearest cancer center), aggregate socioeconomic data were derived from the last exhaustive census organized by the national statistics institute (INSEE) in 1999. The Townsend deprivation index was used for this study. Due to the hierarchical structure of such variables, a multilevel logistic model was used (Level 1: Patients; Level 2: IRIS2000).

Results

After adjustment on the individual variables, most remote patients were less frequently treated in a reference care center than those who were living near a reference care center (Odds Ratio adjust=0.20 [0.15–0.28], p-trend<0.001). Patients living in an IRIS2000 with high medical density were more likely to receive surgical treatment in a reference care centre (p-trend=0.05). Townsend Deprivation index was not associated with access to reference care center.

Conclusion

Access to a reference care center was strongly determined by the distance to nearest care center. Dissemination of clinical guidelines and improvement in treatment in non-reference care centers are crucial in ensuring equality in health care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

De nombreuses études témoignent des fortes inégalités sociales de survie liées aux cancers en France. Des variations dans l’accès et la qualité des soins prodigués aux personnes atteintes contribuent probablement à ces différences de survie. À côté des facteurs cliniques de la maladie déterminants dans la prise en charge, l’environnement social peut également influencer ce choix. L’objectif de cette étude issue d’un registre était d’analyser les déterminants socio-géographiques de la prise en charge dans un centre spécialisé.

Méthodes

La population cible de l’étude était constituée des patients atteints d’un cancer colorectal ayant reçu un traitement chirurgical et habitant dans le département du Calvados (n=2318). Les données individuelles étaient fournies par le registre des tumeurs digestives du Calvados. L’indice de précarité de Townsend calculé au niveau infra-communal (IRIS2000) a été utilisé pour mesurer le niveau socioéconomique des patients. L’offre de soins a été appréciée par la densité de médecins. La distance entre le domicile du patient et le centre de soins spécialisé le plus proche a été calculé afin d’analyser l’influence de l’isolement sur l’accès aux centres de soins spécialisés.

Résultats

Après ajustement sur les variables individuelles, les patients les plus éloignés du centre spécialisé avaient moins de chance d’être pris en charge dans cette structure que ceux vivant au plus proche de ce dernier (odds ratio adjust=0,20 [0,15–0,28], p-trend<0,001). Aucune influence de l’indice de précarité n’a été trouvée. À l’inverse, l’accès aux centres de soins de référence était associé significativement avec la densité de médecins généralistes (p-trend=0,05).

Conclusion

L’analyse multiniveaux a permis de démontrer que le fait de vivre dans un IRIS avec une forte densité de médecins était associé à un plus grand recours aux centres de soins spécialisés, néanmoins cette association expliquait peu l’hétérogénéité entre les IRIS2000 du Calvados. L’accès aux centres de soins spécialisés était fortement déterminé par la distance : commune de résidence du patient - centres de soins spécialisés. La distance apparaissant comme l’obstacle majeur d’une prise en charge dans un centre de soins spécialisés, la diffusion de l’innovation dans les centres de soins non spécialisés est cruciale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Multilevel analysis, Distance, Specialized care center, Townsend Index, Social disparities, Colorectal cancers

Mots clés : Analyses multiniveaux, Distance, Centres de soins spécialisés, Indice de Townsend, Inégalités sociales, Cancers colorectaux


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 3

P. 207-216 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminants psychosociaux d’utilisateurs de drogues d’utiliser une seringue neuve
  • M.-C. Bertard, C. Gagné, S.-A. Mercure, M. Gagnon, G. Godin, F. Côté
| Article suivant Article suivant
  • Astreinte odontologique au sein d’un CHU : mise en place et résultats préliminaires d’activité
  • R. Arbab-Chirani, V. Chevalier, M. Roux, S. Boisramé-Gastrin, D. L’Azou, F. Colemard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.