Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Spécificité d’hôte des virus et passages inter-espèces - 23/06/10

Doi : RFL-06-2010-40-423-1773-035X-101019-201002720 

Michel Segondy [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les virus possèdent habituellement une spécificité d’hôte et sont inféodés à une espèce animale. Cette spécificité est conditionnée par la sensibilité des cellules au virus et donc par la présence de récepteurs spécifiques sur la cellule hôte. La permissivité de la cellule, c’est-à-dire sa capacité à permettre la réplication du virus, peut également conditionner cette spécificité d’hôte. Toutefois, pour de nombreux virus, cette spécificité d’hôte n’est pas absolue et des passages inter-espèces sont possibles. Les virus provenant d’un réservoir animal pouvant infecter l’homme sont responsables de zoonoses. L’émergence de ces zoonoses est favorisée par les perturbations des équilibres naturels résultant de l’activité humaine. Des mutations peuvent permettre une meilleure adaptation des virus d’origine animale à l’espèce humaine et favoriser ainsi leur propagation épidémique.

Abstract

Host specificity of viruses and inter-species crossing

Most viruses are host-specific and thus, they are closely associated to an animal species. This host specificity is conditioned by the cell susceptibility to the virus, given by the host cell receptors, and by the cell permissivity that relies on the availability of cellular factors required for viral replication. However, for many viruses, this host specificity is not absolute and inter-species transmissions are possible. Viruses which can be transmitted from an animal reservoir to humans are responsible for zoonotic diseases. Human activities and their impact on the natural environment dramatically contribute to emergence of zoonoses. Selection of viral mutations that confer better adaptation of animal viruses to humans may lead to epidemic spread of these diseases.


Mots clés : Virus , transmission , spécificité d’hôte , passage inter-espèces

Keywords: Virus , transmission , hots specificity , inter-species crossing


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 423

P. 37-42 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Avant-Propos
  • Jean-Claude Nicolas
| Article suivant Article suivant
  • Passages inter-espèces des virus de l’immunodéficience humaine et simienne chez les primates
  • Aurélia Vessière, Constance Delaugerre, Jean-Christophe Plantier, François Simon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.