Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de la microscopie confocale in vivo au diagnostic des kératites amibiennes - 29/06/10

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.03.014 
A. Grise-Dulac a, , b , E. Brasnu a, b, P. Goldchmidt c, B. Dupas a, A. Labbe a, b, V. Borderie d, E. Borsali c, C. Chaumeil c, C. Baudouin a, b
a Service III, Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
b Inserm UMRS 968, institut de la vision, université Pierre-et-Marie-Curie Paris 6, 75012 Paris, France 
c Laboratoire, Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, Paris, France 
d Fédération des pathologies infectieuses oculaires, Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les kératites amibiennes sont des infections sévères survenant principalement chez les patients porteurs de lentilles de contact. La rapidité du diagnostic et du traitement demeure un élément pronostic majeur. Le but de cette étude était d’évaluer l’intérêt de la microscopie confocale in vivo, technique directe et non invasive, pour la prise en charge de ces patients.

Matériel et méthodes

Les dossiers de 50 cas (yeux) de kératites avec suspicion d’infection amibienne suivis au Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts entre janvier 2005 et juillet 2008 ont été analysés. Tous les patients ont eu un examen ophtalmologique complet, des prélèvements de cornée ainsi qu’un examen en microscopie confocale in vivo (Heidelberg Retina Tomograph – Rostock Cornea Module) à la recherche d’images évocatrices de kystes amibiens.

Résultats

Quarante-deux des 50 cas de kératites étaient survenus chez des patients porteurs de lentilles de contact. La recherche d’Acanthamoeba par amplification génique (polymerase chain reaction [PCR]) était positive pour 40 % des kératites. L’examen en microscopie confocale in vivo retrouvait des images évocatrices de kystes amibiens dans 84 % des yeux étudiés. L’observation de ces kystes amibiens en microscopie confocale in vivo chez des patients ayant un prélèvement cornéen non contributif a permis d’orienter le diagnostic et d’expliquer partiellement l’évolution favorable sous traitement. L’examen de la cornée par cette méthode a également révélé la présence simultanée d’autres micro-organismes et de plusieurs cas de co-infections amibiennes et fongiques.

Conclusion

La microscopie confocale in vivo est un nouvel outil d’aide au diagnostic des kératites amibiennes, en particulier lorsque les prélèvements de cornée ne sont pas contributifs ou en cas de co-infection avec des éléments fongiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To study the usefulness of in vivo confocal microscopy imaging for the diagnosis of Acanthamoeba keratitis.

Methods

A retrospective review of 50 cases of Acanthamoeba keratitis followed at the Quinze-Vingts National Ophthalmology Hospital from January 2005 to July 2008 was conducted. Gender, age, contact lens wear, best-corrected visual acuity before and after treatment, slit-lamp examination findings, corneal scrapings for biological analysis, and in vivo confocal microscopy images were analyzed.

Results

Nearly 82 % of the cases of keratitis had a history of contact lens wear. Polymerase chain reaction (PCR) was positive for 40 % of the samples. Heidelberg Retinal Tomograph II-Rostock Cornea Module (HRTII-RCM) examination detected images evoking Acanthamoeba cyst-like images in 84 % of the cases. When the quality of biological samples was inadequate, the assessment of Acanthamoeba cysts using in vivo confocal microscopy made it possible to orient the diagnosis and to partially explain favorable progression under treatment. This technique showed images suggesting combined Acanthamoeba and fungal keratitis.

Conclusion

HRTII-RCM in vivo confocal microscopy is a non invasive and rapid technique that may be helpful for the diagnosis of Acanthamoeba keratitis, especially when laboratory testing is not contributive and when Acanthamoeba keratitis is combined with a fungal infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kératite amibienne, Acanthamoeba, Réaction en temps réel de polymérase en chaîne, Microscopie confocale in vivo

Keywords : In vivo confocal microscopy, Acanthamoeba keratitis, Real-time polymerase chain reaction


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 6

P. 383-390 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ocular artery thrombosis as an initial presentation of a prothrombin G20210A mutation
  • C. Parc, E. Tiberghien, V. Pierre-Kahn
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de mesurer les acuités visuelles très basses dans un centre de réadaptation pour déficients visuels
  • P. Bonavolonta, I. Travade, R. Forte, I. Rebeyrotte, J.-P. Adenis, P.-Y. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.