Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie des traumatismes oculaires perforants du segment postérieur par plombs : à propos de deux cas - 29/06/10

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.03.011 
J. Gambrelle a, , V. Sébilleau b, J. Fleury c, P. Denis b
a Service d’ophtalmologie, hôpital Morvan, 5, avenue Foch, 29609 Brest cedex, France 
b Service d’ophtalmologie, hôpital E.-Herriot, 5 place Arsonval, 69003 Lyon, France 
c Service d’ophtalmologie, hôpital de la Croix-Rousse, 103, Grande-Rue-de-la-Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les décollements de rétine secondaires à des traumatismes oculaires perforants par plomb de chasse sont souvent de traitement difficile du fait de la fragilité des cicatrices sclérales, du nombre, de la taille et de la localisation des déhiscences rétiniennes, de l’incarcération massive du vitré dans les cicatrices et de la prolifération vitréorétinienne fréquemment associée. Nous rapportons notre expérience de la vitrectomie postérieure à trois voies en vue de prévenir les décollements de rétine secondaires dans deux cas de traumatisme oculaire perforant du segment postérieur par plombs.

Observations

Deux patients, âgés d’une vingtaine d’années, victimes d’un polycriblage du visage par plomb de chasse, nous furent été adressés après suture en urgence des plaies sclérales accessibles. Dans les deux cas, le traumatisme oculaire perforant était lié à un seul plomb ayant perforé la sclère en arrière de l’insertion du muscle droit latéral, traversé le segment postérieur, perforé une seconde fois la sclère au pôle postérieur pour achever sa course dans l’orbite. À l’examen initial, dans les deux cas, l’acuité visuelle était non chiffrable, le segment antérieur intègre, le cristallin clair, une hémorragie intravitréenne dense masquant le fond d’œil. L’Ocular Trauma Score (OTS) était de 2 dans les deux cas. L’échographie bidimensionnelle ne montrait pas de décollement de rétine, ni d’hématome choroïdien. La seconde chirurgie fut effectuée après un délai de 17 jours dans le premier cas et de dix jours dans le second cas. Les deux patients ont eu une vitrectomie postérieure à trois voies. Les tractions vitréennes antéropostérieures ont été levées par la réalisation d’une vitrectomie soigneuse en regard de l’orifice de sortie du projectile, la création du décollement postérieur du vitré et le positionnement d’une indentation sclérale entre le point d’entrée et le point de sortie du projectile. Une cryoapplication de l’orifice d’entrée a été effectuée, aucune rétinopexie n’a été effectuée sur l’orifice de sortie. Aucun patient n’a présenté de décollement de rétine dans les suites. L’acuité visuelle finale était de 2/10e P8 à trois ans dans le premier cas et de 1,6/10e P8 à huit mois dans le second cas.

Conclusion

Ce travail souligne l’intérêt d’une vitrectomie postérieure précoce associée à une indentation sclérale entre le point d’entrée et le point de sortie du projectile afin de prévenir la survenue du décollement de rétine suite à des traumatismes oculaires perforants par plomb de chasse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Treatment of retinal detachment secondary to perforating ocular trauma (POT) is difficult due to the fragility of the sclera, the number, size, and location of the retinal wounds, the vitreoretinal incarceration into the scleral wound, and the high risk of vitreoretinal proliferation. We report our experience of pars plana vitrectomy to prevent secondary retinal detachment in two cases of POT of the posterior segment caused by lead shot.

Observations

Two males, about 20 years old, suffered from a perforating ocular injury caused by a single pellet. In both cases, the entrance wound was more than 5mm posterior to the corneoscleral limbus and the exit wound was located in the posterior pole. In both cases, initial visual acuity was limited to perception of hand motions and the Ocular Trauma Score (OTS) was 2. Both patients underwent two surgical procedures, the first procedure consisting only in entrance wound closure. The second procedure was delayed 17 days (case 1) and 10 days (case 2). It consisted in pars plana vitrectomy including careful shaving of the incarcerated vitreous into the wounds and detachment of the posterior hyaloid. Surgery was completed by cryopexy of the retina beneath the entrance wound and by focal scleral buckling between the entrance and the exit wound. Cryopexy was not done on the exit wound. Final visual acuity was 40/200 (case 1) and 30/200 (case 2) after 36 and 8 months, respectively. No retinal detachment was observed.

Conclusion

This report highlights the advantage of early pars plana vitrectomy to prevent retinal detachment in POT related to lead shot.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme oculaire perforant, Vitrectomie postérieure, Ocular Trauma Score (OTS), Grenaille de plomb

Keywords : Perforating ocular trauma, Pars plana vitrectomy, Ocular Trauma Score (OTS), Lead shot


Plan


 Une partie de cet article a été présentée au cours du 115e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2009.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 6

P. 397-402 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de mesurer les acuités visuelles très basses dans un centre de réadaptation pour déficients visuels
  • P. Bonavolonta, I. Travade, R. Forte, I. Rebeyrotte, J.-P. Adenis, P.-Y. Robert
| Article suivant Article suivant
  • Viscocanalostomie : résultats cliniques à court terme
  • A. Chakib, N. Ouarrach, M. Haloui, M. Elbelhadji, A. Amraoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.