Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gender disparity in 48-hour mortality is limited to emergency percutaneous coronary intervention for ST-elevation myocardial infarction - 08/07/10

Doi : 10.1016/j.acvd.2010.04.002 
Jérôme Roncalli a, , b , Meyer Elbaz a, b, Nicolas Dumonteil a, Nicolas Boudou a, Olivier Lairez a, b, Thibault Lhermusier a, Talia Chilon a, Cécile Baixas a, Michel Galinier a, b, Jacques Puel a, 1, Jean-Marie Fauvel a, Didier Carrié a, Jean-Bernard Ruidavets c
a Department of Cardiology, Rangueil University Hospital, 1, avenue Jean-Poulhes, TSA 50032, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Inserm U858, Rangueil Institute of Molecular Medicine, 1, avenue Jean-Poulhes, 31400 Toulouse, France 
c Inserm U558, Department of Epidemiology, faculté de médecine, 37, allées Jules-Guesde, 31073 Toulouse cedex 7, France 

Corresponding author. Fax: +33 5 61 32 22 46.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Previous studies indicate that mortality from acute coronary syndromes is higher in women than in men, especially in case of interventional strategy.

Aim

To assess whether the in-hospital mortality rate differs between genders during the first 48h after emergency percutaneous coronary intervention for ST-elevation myocardial infarction (emergency PCI-STEMI) or after non-emergency PCI.

Methods

All patients treated with PCI between January 2005 and June 2008 were included. The primary endpoint was frequency of death within 48h after the PCI procedure; secondary endpoints included frequency of recurrent myocardial infarction, new PCI or coronary artery bypass graft surgery, stroke, and major vascular or renal complications. Data were analysed via logistic regression with and without propensity-score matching.

Results

More than 9000 patients underwent PCI. In the emergency PCI-STEMI group (n=1753), 48-hour mortality occurred in 2.2% of men and 4.9% of women (p=0.004). However, gender disparity occurred only in elderly patients; the rate was significantly (p=0.02) higher in women (8.1%) than in men (3.3%) aged ≥75 years. There was no evidence of gender disparity in the non-emergency PCI group (n=7336) or in secondary endpoints for either PCI group. Similar results were obtained in pair analyses of men and women with matching propensity scores.

Conclusions

Elderly women have a disproportionately high in-hospital mortality rate during the first 48h after emergency PCI for treatment of STEMI; however, there is no gender discrepancy in younger patients or patients of any age who receive non-emergency procedures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

De précédentes études ont montré que la mortalité des syndromes coronaires aigus est plus élevée chez la femme que chez l’homme.

But

Le but était de savoir si le taux de mortalité intra-hospitalière est différent entre les sexes durant les 48 premières heures après une angioplastie coronaire (ATC) en urgence pour un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (ATC-IDM urgente) ou après une ATC non urgente.

Méthodes

Tous les patients traités par ATC entre janvier 2005 et juin 2008 ont été inclus. Le critère primaire était la fréquence des décès survenus dans les 48 heures après l’ATC. Les critères secondaires comportaient la fréquence des IDM récidivants, les nouvelles ATC ou pontages aorto-coronaires, les accidents vasculaires cérébraux et les complications vasculaires et rénales majeures. Les données ont été analysées par régression logistique avec et sans appariement par score de propensité.

Résultats

Plus de 9000 patients ont été traités par ATC. Dans le groupe ATC-IDM urgente (n=1753), la mortalité à 48 heures était de 2,2 % chez l’homme et 4,9 % chez la femme (p=0,004). Cependant, la différence entre les sexes apparaît seulement pour les patients âgés ; le taux était significativement plus élevé (p=0,02) chez la femme (8,1 %) que chez l’homme (3,3 %) de 75 ans et plus. Il n’y avait pas de différence entre les sexes dans le groupe de patients traités par ATC non urgente (n=7336) et pour les critères secondaires dans chaque groupe ATC. Des résultats similaires ont été obtenus après appariement par le score de propensité.

Conclusions

Les femmes âgées ont un taux de mortalité intra-hospitalière durant les 48 premières heures disproportionnellement plus élevé après ATC en urgence pour le traitement d’un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST ; cependant, il n’y a pas de différence chez des patients plus jeunes et chez les patients des deux sexes qui ont été traités par ATC non urgente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Gender, Percutaneous coronary intervention, ST-elevation myocardial infarction, Elderly women

Mots clés : Sexes, Angioplastie coronaire, Infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST, Femme âgée

Abbreviations : CABG, CI, CMH, OR, PCI, STEMI


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 103 - N° 5

P. 293-301 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prehospital high-dose tirofiban in patients undergoing primary percutaneous intervention. The AGIR-2 study
  • Carlos El Khoury, Pierre-Yves Dubien, Catherine Mercier, Loic Belle, Guilaume Debaty, Olivier Capel, Thibault Perret, Dominique Savary, Patrice Serre, Eric Bonnefoy
| Article suivant Article suivant
  • Residual dyslipidaemia after statin treatment in France: Prevalence and risk distribution
  • Jean Ferrières, Emilie Bérard, Oliviu Crisan, Vanina Bongard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.