S'abonner

Impasse de la rivalité maternelle et féminine chez les transsexuelles - 13/07/10

Doi : 10.1016/j.amp.2009.10.012 
A.-V. Mazoyer a, , A. Michel b
a Maître de conférences, UFR de psychologie, université Toulouse le-Mirail, 5, allées Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex 9, France 
b Professeur, université Paul-Valéry, Montpellier-III, 34199 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La psychologie projective est mise à contribution pour analyser un type de dysphories de genre, celui des transsexuelles sollicitant une intervention chirurgicale afin d’accéder à un statut sexuel anatomique conforme à leur sentiment d’identité tel qu’il s’est construit au cours de leur psychogenèse, très particulièrement dans leur rapport à l’imago maternelle. Des cinq cas qui ont été soumis au protocole d’examens cliniques pluridisciplinaire, nous analysons trois planches du Test d’Aperception Thématique (TAT de Murray), dont la sollicitation latente est saturée par la problématique identitaire du féminin et du maternel. En effet, la demande d’intervention sur le corps réel entendue selon une conception psychodynamique comme un exemple de clinique de l’agir conduit à l’hypothèse que chez les transsexuelles, la mise en impasse du rapport conflictuel à la mère entraîne un déficit de fantasmatisation pouvant se traduire dans les récits du TAT par un accrochage à la réalité factuelle, perceptuelle, banalisée et des procédés d’évitement (type C selon la grille de dépouillement inspiré par Shentoub). L’analyse du corpus considéré conforte cette hypothèse et atteste l’importance d’une évaluation psychodynamique de la personnalité des candidates à la réassignation sexuelle mais aussi la nécessité d’un suivi au-delà de l’acte chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The projective protocols are due for analysing one type of gender dysphoria, a kind from transsexual females, looking for an anatomical sexual status to prove their one’s identity. This psychogenesis feeling comes directly from their maternal imago. The female identity and these derived experiences, through transsexuals, are the fundamentals of this article.

Patients and methods

From five cases submitted to the multi-clinical exams protocol, we can observe three charts from Murray’s Thematic Aperception Test (TAT). In chart 5, 7 GF, 9 GF, we can see the saturation level of the latent attraction from the maternal and female identity question. According to a psycho-dynamical clinical conception to intervene on the body, the deadlock in the conflict between the transsexual female and the mother lead to less fantasy. From the TAT results, one could notice a clash to the facts, a difference in perception, an unmarked or avoiding the reality (type C on the analysis rates, originated by Shentoub).

Results

The analysis of the observed individual indicates a shortage of the narrative ability as well as the inter-personal one. It comes to stories overstepping the external reality. The dramatic effect does not exist and the perception fulfils a non-significant internal reality. In that case the perception takes the place of the representation and the affect is therefore plaid down. At the end of the narration, it occurs that the psychodynamic test of personality of the candidates to a sexual reassignment is more important and reinforced.

Conclusion

Some questions are pending due to the non conflictual relationship from the transsexuals to their mothers and about the sexual post-reassignment. Once reconciled with her own look, how should the transsexual female deal with her own mother, and in the future how should her be in love or having sexual relations with other females?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fantasmatisation, Féminin, Maternel, Psychologie projective, Transsexuelle

Keywords : Fantasy, Female, Maternal, Projective protocols, Transsexuals


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 6

P. 428-434 - juillet 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stimulation magnétique transcrânienne répétée (rTMS) et symptômes négatifs de la schizophrénie
  • J. Brunelin, E. Poulet, J. Bor, A. Rivet, J. Eche, T. d’Amato, M. Saoud
| Article suivant Article suivant
  • Acceptabilité et faisabilité de la psychothérapie par les patients avec trouble de personnalité limite
  • L. Cailhol, S. Bouchard, A. Belkadi, G. Benkirane, G. Corduan, S. Dupouy, E. Villeneuve, J.-D. Guelfi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.