Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'oesophage noir, une complication exceptionnelle du patient de réanimation - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.01.019 

C.  Pelletier * ,  I.  Rouquette,  P.  Chazalon,  J.M.  Rousseau,  L.  Brinquin*Auteur correspondant. 71, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons un cas d'oesophagite aiguë nécrosante survenue chez un patient hospitalisé en service de soins intensifs pour défaillance cardiocirculatoire. La nécrose oesophagienne aiguë demeure un événement rare. Le diagnostic est facilement réalisé par une endoscopie digestive haute qui montre un aspect d'oesophage noir. L'étiologie demeure mal connue, elle est très probablement multifactorielle. Le traitement de l'oesophagite aiguë nécrosante est essentiellement médical. La mortalité de cette affection reste importante, mais une guérison sans séquelle peut être espérée.

Mots clés  : Oesophagite aiguë nécrosante ; Oesophage noir.

Abstract

We report a new case of acute necrotizing oesophagitis, diagnosing on a patient hospitalised in intensive care unit. This pathology is still a rare event; the definition excludes patients with a history of recent caustic ingestion. Oesophageal necrosis can be diagnosed at endoscopy by the presence of black necroting appearing oesophagus. Contrary to the caustic oesophagitis whose treatment is often surgical, treatment of the acute necrositing oesophagitis is primarily medical. The prognosis for patients who develop acute necrotizing oesophagitis is generally poor, even if one can hope for the cure without after-effect of it.

Mots clés  : Acute oesophageal necrosis ; Black oesophagus.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 6

P. 601-603 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ostéomyélite aiguë gazogène non traumatique associée à une myonécrose de la cuisse : deux raisons d'utiliser l'oxygénothérapie hyperbare
  • P. Bilbault, A. Ba-Faye, P. Assemi, A. Jaeger, F. Schneider
| Article suivant Article suivant
  • Agitation en réanimation : penser au syndrome de sevrage nicotinique
  • D. Tran-Van, Y. Hervé, P. Labadie, G. Deroudilhe, P. Avarguès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.