Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Connaissance du nom et du son des lettres, habiletés métaphonémiques et capacités de décodage en grande section de maternelle - 21/07/10

Doi : 10.1016/j.psfr.2010.05.005 
A. Hillairet de Boisferon a, 1, , P. Colé b, 2, E. Gentaz a, 3
a UMR 5105, CNRS, laboratoire de psychologie et neurocognition, université Pierre-Mendès France, BP 47, 38040 Grenoble cedex 9, France 
b UMR 6146, CNRS, laboratoire de psychologie cognitive, université de Provence, 3, place Victor-Hugo, 13331 Marseille cedex 3, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 21
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’objectif de cette recherche était d’étudier l’influence particulière de la connaissance du nom des lettres dans l’acquisition de la lecture chez des enfants de cinq ans scolarisés en grande section de maternelle. De nombreuses études ont souligné l’importance des connaissances métaphonologiques et orthographiques (connaissance des lettres et des associations graphophonologiques développées au cours de l’apprentissage de la lecture). Nous nous sommes donc intéressés aux liens existants entre ces différentes connaissances ainsi qu’aux liens qu’elles entretiennent avec le décodage au cours de l’année scolaire. Pour ce faire, nous avons proposé à 40 enfants, en décembre et en avril, des épreuves d’habiletés métaphonémiques (identification de phonème en position initiale et finale dans les mots), de connaissance du son et du nom (dénomination et identification) des lettres et une tâche de décodage de pseudomots. Pour la connaissance du nom des lettres, deux types de mesures ont été proposés, une mesure de précision et une mesure de rapidité évaluant l’automatisation de l’accès à cette connaissance. Les nombres moyens de réponses correctes et les temps de réaction moyens recueillis pour chaque enfant, en début et en fin d’année, ont été utilisés pour différentes analyses corrélationnelles. Les résultats révèlent qu’en décembre, la connaissance du nom des lettres jouerait un rôle dans le développement des habiletés métaphonémiques et dans la découverte et l’acquisition des associations lettres-sons (évaluées avec une tâche de connaissance du son des lettres). La connaissance du nom des lettres pourrait donc influencer indirectement, via l’amélioration de ces compétences, le niveau de décodage ultérieur des enfants. De plus, le lien direct entre la connaissance du nom des lettres et les capacités de décodage, déjà observé en décembre, se confirme. Enfin, l’analyse des mesures de rapidité de l’utilisation de la connaissance du nom des lettres montre que les enfants qui dénomment un nombre important de lettres sont aussi ceux qui les dénomment le plus rapidement. Ce dernier résultat laisse supposer qu’un certain niveau de connaissance du nom des lettres doit être atteint avant de pouvoir automatiser son utilisation. L’ensemble des résultats confirme l’importance, dans les premiers temps de l’apprentissage de la lecture, d’une bonne connaissance du nom des lettres. Nous suggérons également, pour une meilleure compréhension des mécanismes d’acquisition de la lecture et de ces composantes, la prise en compte d’indices reflétant l’automatisation de l’utilisation de la connaissance du nom des lettres.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This study examined the specific implication of letter-name knowledge in reading acquisition on 5-year-old kindergarten children. Several studies underlined the importance of both phonological and orthographic skills (letters and grapho-phonological associations’ knowledge developed during reading acquisition). So, we focused on the link between those different early abilities and on their links with reading acquisition during school year. Thus, at the beginning and at the end of the year, we proposed to 40 children metaphonemic tasks (phoneme identification in initial and final position in the words), letter-sound and letter-name knowledge tasks (naming and identification) and a pseudo-words decoding task. In addition, to access letter-name knowledge, two types of measurements were proposed: an accuracy measure and a speed one. Mean number of correct responses and reaction times were collected by children and analysed too. Results show that letter-name knowledge could play a part in metaphonemic abilities development and in letter-sound associations’ discovery and acquisition, at the beginning of the year. Thanks to those skills improvement, letter-name knowledge could have an indirect impact on later children’s decoding skills. Furthermore, the direct link, already observed at the beginning of the year, between letter-name knowledge and decoding skills still exists in April. At last, analyses on letter-name knowledge access time show that the more children name an important number of letters, the more they do it quickly. These results could mean that a certain level of letter-name knowledge have to be reach before children could use this knowledge automatically. All together, results confirm the importance of good letter-name knowledge in the first stages of reading acquisition. We also suggest taking into account some clues of letter-name knowledge’s automatic use to better understand reading acquisition processes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Connaissance du nom des lettres, Automatisation, Connaissance du son des lettres, Habiletés métaphonémiques, Capacités de décodage

Keywords : Letter-name knowledge, Automatization, Letter-sound knowledge, Metaphonemic abilities, Decoding skills


Plan


© 2010  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 55 - N° 2

P. 91-111 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement de la connaissance des lettres capitales. Étude transversale chez les enfants français de trois à six ans
  • B. Bouchière, C. Ponce, J.-N. Foulin
| Article suivant Article suivant
  • Effet d’entraînements bimodaux à la connaissance des lettres. Étude transversale chez des enfants de trois et cinq ans
  • H. Labat, J. Ecalle, A. Magnan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.