Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitements des dyslipidémies : moyens pharmacologiques. Indications et recommandations thérapeutiques - 22/07/10

[10-368-G-50]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(10)55301-0 
M. Farnier
Point médical, rond-Point de la Nation, 21000 Dijon, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le traitement d'une dyslipidémie repose sur des mesures hygiénodiététiques, et si nécessaire sur l'utilisation d'agents lipidorégulateurs ou hypolipémiants. Pour décider d'un traitement médicamenteux, toutes les recommandations thérapeutiques proposent comme paramètre clé le taux de low density lipoprotein (LDL)-cholestérol, celui-ci étant considéré comme le meilleur indicateur d'efficacité de la prévention cardiovasculaire par les hypolipémiants. Les autres anomalies lipidiques, en particulier celles portant sur les taux de high density lipoprotein (HDL)-cholestérol et de triglycérides, doivent également être prises en compte. Les statines sont la classe recommandée en première intention, à l'exception de cas particuliers comme les hypertriglycéridémies pures ou les patients avec LDL-cholestérol normal et anomalies portant sur les triglycérides et le HDL-cholestérol. Les indications d'un traitement par statine dépendent surtout du niveau de risque cardiovasculaire global du patient et également du niveau initial de LDL-cholestérol. Les objectifs thérapeutiques sur le LDL-cholestérol sont également variables en fonction du niveau de risque. Les autres classes thérapeutiques (fibrates, résines, inhibiteur de l'absorption intestinale du cholestérol, acide nicotinique et huiles de poissons) ne sont indiquées qu'en seconde intention pour les hypercholestérolémies pures et mixtes. De ce fait, en dehors des intolérances aux statines, ces autres classes sont surtout utilisées en association aux statines. Le choix dans ces associations reste essentiellement fondé sur les anomalies lipidiques résiduelles sous traitement par statine, ceci en raison du manque d'études de prévention cardiovasculaire disponibles avec les diverses associations d'hypolipémiants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dyslipidémie, Statine, LDL-cholestérol, Médicaments hypolipémiants, Risque cardiovasculaire


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Recommandations diététiques pour prévenir les maladies cardiovasculaires chez les patients hypercholestérolémiques
  • É. Bruckert, R. Rodi Courie
| Article suivant Article suivant
  • Dénutrition et malnutrition de l'adulte
  • J.-C. Melchior, M. Hanachi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.