Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arrêt cardiaque à l’induction d’un patient en thyrotoxicose. Avez-vous pensé à l’anaphylaxie ? - 23/07/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.05.009 
V. Muller, E. Morell , C. Le Marec, P. Pasquier, J.-M. Rousseau
Département d’anesthésie et de réanimation, hôpital d’Instruction des Armées Bégin, 69, avenue de Paris, 94163 Saint-Mandé, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons la survenue d’un arrêt cardiaque peu après l’induction pour une thyroïdectomie chez un patient présentant une thyrotoxicose décompensée associée à la prise d’amiodarone. Après enquête, il a été mis en évidence que l’arrêt cardiaque était lié à une réaction anaphylactique au suxaméthonium. Cet accident, sans rapport avec l’hyperthyroïdie, nous rappelle la fréquence relative et la gravité des réactions anaphylactiques liées aux curares. Cet événement, dans un contexte de cardiothyréose décompensée, est décrit ici pour la première fois. Son diagnostic nécessite de rester systématique. Sa prise en charge doit être conforme aux recommandations des sociétés savantes d’anesthésie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We report the occurrence of cardiac arrest shortly after the anaesthetic induction for thyroidectomy in a patient with decompensated thyrotoxicosis associated with taking amiodarone. After investigation, it was revealed that the cardiac arrest was linked to an anaphylactic reaction to suxamethonium. This accident, unrelated to hyperthyroidism, reminds us of the relative frequency and severity of anaphylactic reactions related to curare. This event, in the context of severe cardiac insufficiency, due to an amiodarone-associated thyrotoxicosis, is described here for the first time. Its diagnosis requires to remain consistent. Its support must be in compliance with the recommendations of learned societies of anaesthesia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arrêt cardiaque, Choc anaphylactique, Suxaméthonium, Thyrotoxicose, Thyroïdectomie

Keywords : Cardiac arrest, Anaphylactic shock, Suxamethonium, Thyrotoxicosis, Thyroidectomy


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 6

P. 488-490 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets des agents anesthésiques sur le cerveau en développement
  • F. Mons, P. Kwetieu de Lendeu, S. Marret, V. Laudenbach
| Article suivant Article suivant
  • Rupture traumatique trachéobronchique : gestion des voies aériennes
  • M. Berend, V. Jahandiez, F. Wallet, H. Hacquard, F. Tronc, J.-S. David

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.