Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lithiase urinaire de l'enfant - 27/07/10

[4-086-D-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0513(10)51881-9 
P. Cochat , J. Bacchetta, J.-F. Sabot, A. Bertholet
Centre de référence des maladies rénales rares, Hospices civils de Lyon et Université de Lyon, 59, boulevard Pinel, 69001 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

La lithiase urinaire est plus rare chez l'enfant que chez l'adulte, mais son éventualité doit être évoquée devant des tableaux cliniques variés, associant généralement douleur et hématurie. Cependant, il peut aussi s'agir d'une découverte fortuite. La prise en charge initiale repose avant tout sur le traitement de la colique néphrétique lorsqu'elle existe, voire sur un geste endoscopique. La nature de la lithiase est reconnue à partir de l'analyse du calcul par spectrophotométrie infrarouge, par l'étude de la cristallurie et parfois par un bilan biochimique orienté. La responsabilité des tubulopathies et des maladies héréditaires métaboliques est prédominante chez l'enfant, mais il peut aussi s'agir de lithiases infectieuses, de lithiases associées à des anomalies de l'écoulement des urines, ou de lithiases d'origine médicamenteuse. Le traitement chirurgical a cédé le pas à la lithotritie extracorporelle et chaque étiologie guidera un traitement médical spécifique. Toutefois, la prévention de la récidive repose toujours sur la dilution des urines par l'hydratation abondante. Le pronostic dépend de l'affection causale - et notamment de l'existence ou non d'une néphrocalcinose et des éventuelles atteintes extrarénales, mais aussi de l'adéquation du traitement et de l'observance qui lui est associée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lithiase urinaire, Néphrocalcinose, Hypercalciurie, Hyperoxalurie, Cystinurie


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Troubles mictionnels de l'enfant
  • C. Faudeux, E. Bérard
| Article suivant Article suivant
  • Malformations rénales
  • C. Rousset-Rouvière, M. Tsimaratos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.