Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les principales études épidémiologiques d'observation - 27/07/10

Doi : 10.1016/j.allerg.2004.07.016 
P.J. Bousquet a, b, J. Bousquet a, J.P. Daures b, P. Demoly a,
a Service des maladies respiratoires, exploration des allergies, Inserm U454, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, université de Montpellier, 34295 Montpellier cedex 05, France 
b Département de l'information médicale, hôpital Caremeau, place du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'épidémiologie se divise en trois branches : descriptive, analytique–étiologique, et évaluative–d'intervention. Elle se base sur des enquêtes. Parmi celles d'observation, trois types principaux sont différenciés : transversales, cohortes et cas–témoins. Les enquêtes transversales, principalement descriptives, permettent d'observer un état de santé dans une population à un moment donné. Elles sont de réalisation simple, mais ne permettent pas de suivre les patients. Les cohortes, principalement analytiques, permettent le suivi d'une population dans le temps et l'observation de la survenue d'une pathologie, tout en tenant compte d'un facteur d'exposition. Bien que coûteuses et généralement longues, elles permettent de définir l'effet de l'exposition, et d'estimer un risque relatif. Les enquêtes cas–témoin, étiologique, cherchent aussi à mettre en évidence un lien entre exposition et pathologie. Contrairement aux cohortes, plusieurs facteurs d'exposition et une seule pathologie sont étudiés ; seul un odds ratio est calculé ; et elles sont relativement moins chères et plus rapides. Chaque type a ses propres caractéristiques. Le choix tient compte de la question posée puis d'autres facteurs. Les enquêtes transversales seront adoptées si le but est d'obtenir un cliché de la population. Pour rechercher un lien entre exposition et pathologie, les enquêtes de cohorte et cas–témoins seront préférées. En complément, il existe d'autres types d'enquêtes épidémiologiques : les enquêtes expérimentales, et en particulier les enquêtes randomisées avec ou sans double insu.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Epidemiology is divided into three parts: descriptive, analytic/etiologic and evaluative/interventional. It is based on studies. Observational epidemiology includes three main types: cross-sectional, cohort and case-control studies. Cross-sectional studies, mainly descriptive, allow the observation of one pathology in a selected population at a certain time point. They are easy to perform, but do not allow to follow patients. Cohorts, mainly analytic, allow to follow a population and to observe a pathology coming up, taking into account an exposition factor. They are expensive and of long duration, but they allow to point out the effect of the factor and to estimate the relative risk. Case-control studies, etiologic, also try to point out a link between exposition and pathology. At the opposite of cohorts, several exposition factors and only one pathology are studied; only the odds ratio can be estimated; and they are relatively cheaper and quicker. Each type has its own characteristics. The choice is related to the question to be answered and to other factors. Cross-sectional studies should be chosen if the objective were a picture of the population. To point out a relation between exposition and pathology, cohorts and case-control studies should be preferred. Additionally, other epidemiologic studies exist: experimental studies and particularly randomised with or without double bind.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Observationnelle, Transversale, Cohorte, Cas–témoins

Keywords : Epidemiology, Observational, Cross-sectional, Cohort, Case–control


Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6

P. 509-515 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sensibilisation aux blattes à Tunis
  • S. Ben M’rad, Z. Moetamri, N. Chaouch, S. Merai, F. Tritar, S. Yaalaoui, F. Djenayah
| Article suivant Article suivant
  • Allergie à la pyostacine : à propos d’un cas
  • S. Boniface, A. Magnan, D. Vervloet, M. Reynaud-Gaubert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.