Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome œuf-oiseau sans manifestation clinique respiratoire - 27/07/10

Doi : 10.1016/j.allerg.2004.07.013 
A. Blanc, J.P. Kraemer, F. de Blay, G. Pauli
Service de pneumologie, hôpital Lyautey, CHU de Strasbourg, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome œuf-oiseau est l'induction d'une allergie alimentaire à l'œuf par sensibilisation respiratoire aux protéines aviaires. Ce syndrome, décrit pour la première fois en 1985, a fait l'objet de nombreuses publications. Le cas clinique rapporté a pour originalité : l'absence de traduction clinique respiratoire de la sensibilisation aux protéines aviaires, la gravité des manifestations cliniques révélant l'allergie à l'œuf, la tolérance partielle à l'œuf cuit. Dans le cas décrit, des tests de provocation orale au blanc puis au jaune d'œuf cuit ont été réalisés en se référant aux données de la littérature qui font état d'une thermolabilité partielle de l'alpha livétine, protéine allergénique croisante impliquée dans le syndrome œuf-oiseau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The bird-egg syndrome is characterized by the induction of food allergy to eggs, secondary to respiratory sensitization to avian allergens. Since first described in 1985, there have been many reports on this syndrome. The novelty of our present case is the lack of respiratory symptoms to avian allergens, the gravity of the clinical symptoms that revealed the egg allergy and the suspected tolerance to cooked egg. Basing on reports in the literature claiming that ⍺-livetin, the cross-reactive allergen involved in the bird-egg syndrome, is a partly heat-labile protein, we performed oral provocation tests with cooked egg white and yolk. The results of these tests were in favor of partial thermolability of ⍺-livetin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allergie à l'œuf, Alpha livétine, Réactivité croisée, Syndrome œuf-oiseau, Thermolabilité des allergènes

Keywords : Bird-egg syndrome, ⍺livetin, Cross-reactivity, Egg allergy, Heat-labile allergens


Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6

P. 519-522 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Allergie à la pyostacine : à propos d’un cas
  • S. Boniface, A. Magnan, D. Vervloet, M. Reynaud-Gaubert
| Article suivant Article suivant
  • Les réactions d'hypersensibilité au paracétamol chez l'enfant : une revue de la littérature à propos d'un cas
  • K. Boussetta, C. Ponvert, C. Karila, M. Le Bourgeois, J. de Blic, P. Scheinmann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.