Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Préconditionnement rénal ischémique et pharmacologique par le desflurane : une étude histologique expérimentale - 19/08/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.03.027 
M.-L. Guye a, B. Mc Gregor b, G. Weil a, F. Arnal c, V. Piriou d,
a Service d’anesthésie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 
b Laboratoire d’anatomie pathologique, CHU Édouard-Herriot, 5, place d’Arsonval 69437 Lyon cedex 03, France 
c Laboratoire ERI022, université Claude-Bernard-Lyon 1, Domaine Rockefeller, 8, avenue Rockefeller, 69373 Lyon cedex 08, France 
d ERI022, service d’anesthésie-réanimation, CHU Lyon-Sud, université Claude-Bernard-Lyon 1, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le préconditionnement anesthésique, c’est-à-dire l’administration d’agent volatil anesthésique avant une ischémie, a montré des effets protecteurs sur différents organes. Ce phénomène est mal connu sur le rein. Nous avons établi un modèle d’ischémie-reperfusion (IR) rénale in vivo chez le lapin et avons étudié l’effet des différents types de préconditionnement.

Méthode

Quarante lapins mâles de race New Zélande, âgés de trois mois et pesant 2 à 3kg ont été anesthésiés par une injection intramusculaire de xylazine-kétamine. Ils ont été ventilés mécaniquement et monitorés. Ils ont été randomisés en quatre groupes (n=10) : groupe ischémie (I), groupe préconditionnement ischémique (PCI), groupe préconditionnement par desflurane (PCD) et groupe SHAM (S). Les groupes I, PCI et PCD ont subi 45minutes d’ischémie rénale bilatérale, suivie de trois heures de reperfusion. Le groupe PCI a bénéficié de 3×3minutes d’ischémie, cinq minutes avant les 45minutes de clampage. Le groupe PCD a reçu une concentration alvéolaire minimale (CAM) de desflurane pendant 30minutes avant 30minutes de wash-out. Une analyse histologique de la zone corticale des deux reins a été réalisée par deux opérateurs indépendants. Les lésions tubulaires ont été gradées de 1 (absence de lésion) à 4 (>50 % de nécrose cellulaire). Les noyaux pycnotiques et les amas hyalins ont été comptabilisés pour chaque rein.

Résultats

Les groupes PCD (1[1–2]) et S (1[1–1]) présentaient des lésions histologiques de grade inférieur au groupe I (4[3–4]) (p<0,01) ; le groupe PCI avait un grade histologique de 3 (2–3). Les groupes I et PCI présentaient un nombre de noyaux pycnotiques et d’amas hyalins plus important que les groupes PCD et S.

Conclusion

Le préconditionnement par le desflurane était associé à une diminution des altérations tubulaires. Le PCI n’a pas montré de protection rénale histologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Anaesthetic preconditioning, i.e. administration of volatile agents before ischemia, is known to have protective effects on several organs, but remains uncertain on the kidney. We developed a rabbit model for acute ischaemia-reperfusion injury, and examined a possible protective effect of desflurane preconditioning on the kidney.

Methods

Forty New Zealand male rabbits, 3 months old, weighing 2–3kg, were anaesthetized by titrated intramuscular injections of xylazine-ketamine, mechanically ventilated and monitored. They were randomly assigned into four groups: group ischaemia (I), group ischaemic preconditioning (IPC), group desflurane preconditioning (DPC), and group SHAM (S). Groups I, IPC and DPC were subjected to 45minutes of bilateral renal ischaemia followed by 3hours reperfusion. Group IPC was subjected to 3×3minutes ischaemia, 5minutes before the 45-minute clamping period. Group DPC was administered one MAC desflurane for 30minutes, before a 30-minute wash-out period. Histological analysis of the cortical zone of both kidneys were blindly performed. Tubular cell damage was graded from 1 (no lesion) to 4 (>50 % cell necrosis). Pycnotic nuclei and intratubular hyaline casts were counted on each section.

Results

DPC (1[1–2]) and S (1[1–1]) groups displayed lower histological grades than group 1(4[3–4]) (p<0.01); IPC had a grade of 3 (2–3), I and IPC groups had higher scores of pycnotic nuclei and hyaline casts than DPC and S.

Conclusion

Desflurane preconditioning was associated with a diminution of tubular cell damage. Ischaemic preconditioning did not show a significant renal protective effect.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Préconditionnement, Rein, Desflurane

Keywords : Preconditioning, Kidney, Desflurane


Plan


 Ce travail a été présenté et publié sous forme d’abstract lors du congrès de l’European Society of Anaesthesiology, à Copenhague en juin 2008 : Guye ML, Mc Gregor B, Arnal F, Piriou V. Preconditioning by desflurane reduces renal reperfusion injury in rabbits. Annual meeting of the European Society of Anesthesiology. Euroanesthesia 2008 Copenhagen, Denmark, May 31st, June 3rd 2008. In: Eur J Anaesthesiol 2008; 25(Suppl. 44):ESAAP2-3. Travail sélectionné dans la session Best Abstracts, Runner-up Session 2.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 7-8

P. 518-523 - juillet 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelle activité et quels personnels soignants dans 66 unités de réanimation du sud de la France ?
  • J.M. Constantin, M. Leone, S. Jaber, B. Allaouchiche, J.C. Orban, M. Cannesson, O. Fourcade, J. Morel, C. Martin, J.Y. Lefrant, pour AzuRéa
| Article suivant Article suivant
  • Évolution des pratiques ventilatoires chez les patients en SDRA lors de la participation à un essai clinique randomisé : l’expérience d’une unité de réanimation française
  • C. Boutin, R. Cohendy, L. Muller, S. Jaber, A. Mercat, L. Brochard, J.-C. Richard, P. Fabbro-Peray, J. Ripart, J.-E. de La Coussaye, J.-Y. Lefrant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.