Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des pratiques ventilatoires chez les patients en SDRA lors de la participation à un essai clinique randomisé : l’expérience d’une unité de réanimation française - 19/08/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.04.005 
C. Boutin a, b, R. Cohendy a, L. Muller a, b, S. Jaber c, A. Mercat d, L. Brochard e, J.-C. Richard f, P. Fabbro-Peray g, J. Ripart a, b, J.-E. de La Coussaye a, b, J.-Y. Lefrant a, , b
a Division anesthésie réanimation douleur urgence, CHU de Nîmes, faculté de médecine, université Montpellier-1, place du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France 
b Équipe d’accueil 2992, laboratoire de physiologie cardiovasculaire et d’anesthésie expérimentale, groupe hospitalo-universitaire Caremeau, faculté de médecine, place du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes, France 
c Service d’anesthésie réanimation B, hôpital Saint-Éloi, CHU de Montpellier, faculté de médecine, université Montpellier-1, 34295 Montpellier, France 
d Réanimation médicale, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49033 Angers cedex 01, France 
e Service de réanimation médicale, hôpital Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 
f Service de réanimation médicale, centre hospitalier Nicolle, CHU de Rouen, 1, rue Germont, 76031 Rouen, France 
g Département d’information médicale, CHU de Nîmes, faculté de médecine, université Montpellier-1, place du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’étude française Express avait pour objectif de comparer deux stratégies de recrutement alvéolaire chez des patients ayant un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ventilés à 6ml/kg de poids idéal théorique (PIT). Le but de notre étude était d’apprécier au sein d’une unité de réanimation l’impact de la participation à l’étude Express sur les paramètres de ventilation mécanique appliquée chez des patients éligibles mais non inclus.

Patients et méthode

Entre le 16 octobre 2002 et le 14 janvier 2005, tous les patients éligibles mais non inclus ont été étudiés. Les paramètres ventilatoires de quatre groupes équivalents de patients (n=14 ou 15), déterminés en fonction de la période d’étude, ont été comparés. Les volumes courants (VT) maximal et minimal, les fréquences respiratoires (FR) maximale et minimale réglés par le médecin, durant toute la période de ventilation mécanique, ont été colligés rétrospectivement.

Résultats

Cinquante-neuf dossiers de patients ont été analysés. Entre la première et la dernière période de l’étude, le VT maximal moyen a diminué de 9,0±1,3 à 7,4±1,0ml/kg de PIT (p=0,03), la proportion de patients ventilés avec un VT maximal supérieur à 8ml/kg de PIT a diminué de 93 à 20 % (p<0,01), la FR minimale médiane a augmenté de 14 à 18 c/min (p=0,03) et la proportion de patients ventilés avec une FR minimale inférieure à 20 c/min a diminué de 100 à 73 % (p<0,01). Il existait une corrélation entre le moment de l’étude et le VT maximal (r=−0,43, p<0,01), le VT minimal (r=−0,28, p<0,04) et la FR minimale (r=0,33, p<0,02).

Conclusion

La participation à l’étude Express a impacté sur les réglages des paramètres ventilatoires par les médecins. Le VT maximal a diminué et la FR minimale a augmenté chez les patients en SDRA éligibles mais non inclus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The French Express study compared two alveolar recruitment managements (maximal versus standard) in Acute Respiratory Distress Syndrome (ARDS) patients ventilated with 6ml/kg of ideal body weight (IBW). The objective of the present study was to assess in a single intensive care unit, the impact of Express study on the mechanical ventilation settings in non-included ARDS patients.

Patients and methods

From 16 October 2002 to 14 January 2005 all consecutive eligible but non-included patients in Express study were studied. The maximal and minimal tidal volumes, and the minimal and maximal respiratory rates were retrospectively recorded. These parameters were compared according to the date of patient’s admission and then the patients were separated in four quartiles (14, 15, 15, 15 patients).

Results

From the first to the last study period separated by 26 months, the mean maximal tidal volume decreased from 9.0±1.3 to 7.4±1.0ml/kg of IBW (p=0.03), the proportion of patients ventilated with a maximal tidal volume greater than 8ml/kg decreased from 93% to 20% (p<0.01), the median minimal respiratory rate increased from 14 to 18 b/min (p=0.03) and the proportion of patients with a respiratory rate less than 20 b/min decreased from 100% to 73% (p<0.01). There were correlations between the time of patient’s admission and the maximal tidal volume (r=−0.43, p<0.01), the minimal tidal volume (r=−0.28, p<0.04) and the minimal respiratory rate (r=0.33, p<0.02).

Conclusion

The participation in Express study led physicians to modify their mechanical ventilation settings. The maximal tidal volume decreased and the minimal respiratory rate increased in the ARDS eligible but non-included patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SDRA, Ventilation mécanique à petits volumes courants, PEP, Évaluation des pratiques, Recommandations

Keywords : ARDS, Mechanical ventilation, Low tidal volume, PEEP, Clinician practices, Recommendations


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 7-8

P. 524-529 - juillet 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Préconditionnement rénal ischémique et pharmacologique par le desflurane : une étude histologique expérimentale
  • M.-L. Guye, B. Mc Gregor, G. Weil, F. Arnal, V. Piriou
| Article suivant Article suivant
  • Continuous non-invasive arterial pressure measurement: Evaluation of CNAP™ device during vascular surgery
  • M. Biais, L. Vidil, S. Roullet, F. Masson, A. Quinart, P. Revel, F. Sztark

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.