Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’addiction amoureuse existe-t-elle ? - 23/08/10

Doi : 10.1016/j.amp.2010.06.006 
M. Reynaud
Département de psychiatrie et d’addictologie, hôpital universitaire Paul-Brousse, 12/14, avenue Paul-Vaillant-Couturier, 94804 Villejuif cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Les relations entre l’amour passionnel et l’addiction sont discutées depuis longtemps. Les avancées récentes de la neurobiologie permettent de réexaminer les relations entre ces deux états.

Méthodes

Après avoir précisé les distinctions cliniques entre « la passion amoureuse », « l’addiction amoureuse » et « l’addiction sexuelle », nous avons comparé les données neuropsychologiques, neurobiologiques, et celles de l’imagerie dans la passion amoureuse, le jeu pathologique et les dépendances aux produits.

Résultats

Bien qu’il n’y ait pas de définition validée ou de critère diagnostique de « l’addiction amoureuse », sa phénoménologie présente des similitudes avec celles des dépendances aux substances : euphorie et désir incoercible en présence de l’objet d’amour ou de stimuli associés, humeur triste, anhédonie, trouble du sommeil en cas de manque de l’objet d’amour, focalisation de l’attention et pensées intrusives vers l’objet d’amour, et, dans certains cas, comportements amoureux inadaptés ou problématiques amenant à une détresse ou à des altérations cliniquement significatives, avec poursuite de ce comportement malgré la connaissance des effets négatifs. Des études humaines et animales suggèrent que les régions cérébrales (c’est-à-dire insula, cingulum antérieur, cortex orbitofrontal) et les neurotransmetteurs (en particulier la dopamine) impliqués dans la dépendance aux substances le sont également dans la passion amoureuse (il en est de même pour le jeu pathologique). L’ocytocine (OT), impliquée dans l’attachement et la mise en couple, est également un facteur des dépendances aux substances.

Conclusion

Les données actuelles sont insuffisantes pour inclure certains cas de « passions amoureuses » destructrices dans une nomenclature diagnostique officielle et de la classifier comme une addiction comportementale. Des études cliniques et scientifiques sont nécessaires pour améliorer la compréhension et le traitement de ces états. Pour faciliter ces études, nous proposons des critères d’inclusion sur l’addiction amoureuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

The relations between amorous passion and addiction have long been noted. Recent advances in neurobiology have allowed us to reexamine the relations between these two states and to better understand their clinical symptoms.

Methods

We compare clinical, neuropsychological, neurobiological and neuroimaging data in love passion versus substance addictions.

Results

The clinical description of the amorous state includes: unrestrained desire and sexual pleasure; feeling of euphoria; powerful motivation to the “object of his love”; a cognitive mechanism characterised by a focalised attention, pervasive memories, intrusive thoughts; emotional exacerbation and emotional dependence with need for the other, aroused by his absence. Criteria for love addiction (differing from love passion), including the notion of suffering and continued behaviour despite adverse consequences, inspired from the DSM-IV criteria could be evaluated. The neurophysiological model for all addictions can be applied to love addicts: the desired object is overrated. The rewarding value and its memory trigger a major motivation: simple desire has become a need; cortical control has become insufficient. For love as well as addictions, dopamine codes the value of pleasure. Love and drugs are potent pleasure modulators of dopamine flux. Oxytocin pathways, clearly implicated in love attachment, are also an important pathway towards understanding the mechanisms of dependence. Imagery data on various drug addictions and imagery data on sexual desire, orgasm and amorous relationships, enable their mechanisms and activated circuits to be compared and their similarities analysed.

Conclusion

Love and addictions are comprised of liking, wanting and needing. Refining of clinical, neurobiological and neuro-imaging studies will further elucidate these similarities and should provide a better understanding and improved treatment of these states.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Addiction amoureuse, Addiction comportementale, Addiction sexuelle, Neuropsychologie de l’amour, Passion amoureuse

Keywords : Behavioural addiction, Love addiction, Love neuropsychology, Love passion


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 7

P. 516-523 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Discussion
| Article suivant Article suivant
  • Index

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.