Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les addictions sexuelles - 23/08/10

Doi : 10.1016/j.amp.2010.06.007 
M.-L. Bourgeois a, b,
a IPSO – Institut Pitres et Régis, université Victor-Segalen Bordeaux-II, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Hôpital Charles-Perrens, 121, rue de la Béchade, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le concept d’addiction (avec ses bases biologiques) représente un modèle séduisant et heuristique en psychopathologie pour rendre compte des comportements répétitifs et compulsifs (c’est comme une drogue !), avec trouble du contrôle des impulsions. Pour autant, la quête incessante de « gratifications » et de plaisirs sexuels peut-elle être qualifiée d’« addiction sans substance » quand le désir et la concupiscence visent à la consommation de la chair et la mise en branle des systèmes de plaisir (le reward system) ? Il y a dans notre pays, jusqu’à présent, peu de demandes de thérapie pour ce genre de dépendance. En un demi-siècle, l’évolution des valeurs, des mœurs et des enseignements académiques a conduit d’abord à la « libération sexuelle », aux sexothérapies, à l’hygiénisme sexuel et aux voies du plaisir, cet hédonisme ayant plus récemment laissé la place à la répression des délinquants sexuels, la prophylaxie des MST et du sida ainsi qu’à l’encadrement juridique de la normalité sexuelle (la sobriété sexuelle).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The concept of addiction with its biological basis represents a heuristic model in psychopathology to deal with repetitive and compulsive behaviour in search of sexual activity if not pleasure (it’s like a drug!). This incessant research of sexual experience (behavioural addiction) could not be considered as “addiction without substance” (it is flesh consumption). Up to now in France we have very few demands for treatment. In the last 50 years, society offered sexual freedom, birth control (contraception), free abortion, sexotherapy; and then more recently (due to the HIV epidemic?) increasing concern for sexual abuses and crimes, imposing more stringent judiciary borders and punishment for sexual (hyper-)activity, treatment and re-education for sexual normalcy based on the definition of sexual sobriety.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Addiction, Sexualité, Sobriété sexuelle

Keywords : Addiction, Sexual sobriety, Sexuality


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 7

P. 533-537 - septembre 2010 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.