Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La pathologie accidentelle du nourrisson aux urgences pédiatriques du CHU de Brazzaville (Congo) - 23/08/10

Doi : 10.1016/j.jpp.2010.04.002 
J.-R. Mabiala-Babela , N. Pandzou, G.-M. Moyen
Service de pédiatrie–nourrissons, CHU de Brazzaville, BP 32, Brazzaville, Congo 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La pathologie accidentelle du nourrisson constitue une préoccupation marginale au Congo. Et pourtant, on assiste à une augmentation de la prévalence de cette pathologie dans les pays en développement.

Objectifs

Déterminer la prévalence de la pathologie accidentelle chez le nourrisson, en identifier les différents types d’accidents, les circonstances de survenue et dégager le pronostic immédiat.

Méthodes

Il s’agit d’une enquête prospective du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2008 portant sur les nourrissons de un à 24 mois admis aux urgences pédiatriques pour pathologie accidentelle.

Résultats

La pathologie accidentelle du nourrisson représentait 4,7 % des admissions. Le sex-ratio (H/F) était de 1,5 (p>0,05). Cette différence était plus marquée chez les plus d’un an (n=141 ; sex-ratio=1,4). L’âge moyen de 16,2±6,5 mois ; il était inférieur ou égal à 12 mois dans 78 cas (24,6 %) et dans 151 cas (47,6 %), il s’agissait du premier et/ou unique enfant du couple. Les mères, majoritairement âgées de 20 à 30 ans (199 cas soit 62,8 %), avaient le niveau du cycle secondaire, 246 cas (77,6 %). L’accident survenait au domicile dans 96,2 % des cas. Il intervenait majoritairement entre 18 et six heures : 228 cas (71,9 %). Il s’agissait souvent d’une ingestion de substances toxiques (n=201 soit 64 %), principalement le pétrole (n=136). Étaient également retrouvées l’ingestion de corps étranger, 10 %, la chute, 9 % et une brûlure, 7 %. Quatre cas de décès ont été enregistrés, secondaires à une brûlure et à un traumatisme crânien dans respectivement deux cas.

Conclusion

La pathologie accidentelle du nourrisson à Brazzaville reste dominée par les intoxications, notamment au pétrole suivies de l’ingestion de corps étranger. Les facteurs favorisants sont liés au sous développement, mais aussi au niveau socioculturel. Le pronostic reste globalement favorable, et la prévention passe par l’amélioration des conditions de vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The accidental pathology among infants is a marginal problem in Congo. Therefore, an increased prevalence of these injuries in developing countries is observed.

Objectives

Determine the prevalence of accidental pathologies among infants, identify different types of injuries and circumstances of occurrence of these injuries, and appreciate the immediate prognosis.

Patient and methods

A prospective study was conducted from 1st January 2007 to December 31, 2008 among infants aged 1–24 months admitted to the emergency pediatric accidental pathology.

Results

The accidental pathology among infants represented 4.7% of admissions. The sex ratio (M/F) was 1.5 (p>0.05). Difference was noted in infants aged more than 1 year (n=141; sex ratio=1.4). Age was inferior or equal to 12 months in 78 cases (24.6%) and in 151 cases (47.6%), it was the first and/or the couple’s only child. The mothers, mostly aged 20 to 30 years (199 cases or 62.8%) had the secondary level, 246 cases (77.6%). The accident occurred at home in 96.2% of cases, mainly between 18 and 6hours: 228 cases (71.9%). Ingestion of toxic substances (n=201 or 64%), was often founded, mainly oil (n=136). We noted also ingestion of other bodies, 10%, falling, 9% and burns, 7%. Four cases of deaths have been reported, secondary to burns and head trauma in two cases, respectively.

Conclusion

The accidental pathology among infants in Brazzaville remains dominated by the poisoning, including oil, followed by ingestion of foreign bodies. The contributing factors are related to underdevelopment, but also socio-cultural level. Prevention associated to improvement of living conditions could decrease this phenomenon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accident, Ingestion de pétrole, Nourrisson, Congo

Keywords : Accident, Oil ingestion, Infant, Congo


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 4

P. 185-190 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ingestion de produit caustique chez l’enfant
  • S. Roida, I. Ait Sab, M. Sbihi
| Article suivant Article suivant
  • Morbidité et mortalité des adolescents à l’hôpital de Tsévié (Togo)
  • K.-E. Djadou, K. Kanassoua, K. Douti, A. Sédédji, D.-Y. Atakouma, A.-D. Agbèrè

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.