Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie et transfusion chez les patients témoins de Jéhovah. Mise au point médico-légale - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.04.001 

J.  Loriau ab * ,  C.  Manaouil b ,  D.  Montpellier b ,  M.  Graser b ,  O.  Jarde b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les convictions religieuses des témoins de Jéhovah les conduisent à refuser l'administration de sang hétérologue, de certains produits dérivés du sang ainsi que de certaines techniques d'épargne sanguine dès lors qu'elles rompent le contact physique entre le patient et son sang. Nous proposons des règles de bonne pratique en matière de chirurgie réglée concernant l'information exhaustive du patient au sein d'une consultation pluridisciplinaire associant anesthésiste-réanimateur et chirurgien. Cette consultation doit, pour nous, donner lieu à un compte-rendu écrit de ce qui est accepté ou non par le patient. Ce compte-rendu pourra être signé par le patient. Cette consultation ne peut pas conduire le médecin à s'engager à ne jamais utiliser de transfusion au cours de la prise en charge quelles que soient les circonstances. En situation d'urgence si et seulement si certaines conditions sont remplies (tout a été fait pour convaincre le patient, urgence vitale, absence d'alternative thérapeutique, nature indispensable des soins à la survie, caractère proportionné des soins à l'état du patient), le médecin peut être amené à passer outre la volonté du patient de ne pas recevoir de sang hétérologue. La jurisprudence actuelle n'a pas reconnu, à ce jour, comme fautif le comportement des médecins ayant pratiqué de telles transfusions.

Abstract

The religious convictions of the witnesses of Jehovah leads them to refuse transfusion of blood, of its major components and of blood sparing procedures breaking the physical contact between the patient and his blood. We recall the rules of good practice in case of elective surgery concerning exhaustive information of the patient within multidisciplinary team associating anesthetist and surgeon advised by the forensic pathologist. This consultation must, to our point of view, be concluded by a report which summarizes what is accepted or not by the patient. This report will be initialed by the patient. This consultation can never lead the physician to swear to never use a transfusion whatever the circumstances. In case of emergency if and only some conditions are met (everything was made to convince the patient, vital emergency, no therapeutic choice, therapeutic care adapted to the patient heath status), the physician can be brought to overpass the patient's will to not receive blood transfusion. Current jurisprudence has, to date, never recognized as faulty the physicians having practiced such transfusions whenever they took place within a precise framework.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 5

P. 263-268 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Et maintenant, pouvons-nous opérer les cancers coliques par laparoscopie ? Réponse : oui, mais
  • K. Slim
| Article suivant Article suivant
  • Hyperamylasemie postopératoire précoce après parathyroïdectomie pour hyperparathyroïdie primaire
  • C.A. Solis-Caxaj, M. Jafari, C. Latteux, D. Galleri, F. Pattou, B. Carnaille, A. Franceschi, C. Proye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.