Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The interleukin-1 family gene polymorphisms and Graves’ disease - 27/08/10

Doi : 10.1016/j.ando.2010.01.005 
O. Khalilzadeh a, b, c, M. Anvari a, b, A. Esteghamati a, F. Momen-Heravi b, c, M. Mahmoudi b, c, A. Rashidi a, H.M. Amiri b, M. Ranjbar b, c, S. Tabataba-Vakili b, A. Amirzargar b, c,
a Endocrinology and Metabolism Research Center (EMRC), Vali-Asr hospital, Tehran University of Medical Sciences, Tehran, Iran 
b Molecular Immunology and Immunogenetics Research Center, Tehran University of Medical Sciences, Tehran, Iran 
c Immunogenetics Lab, Department of Immunology, School of Medicine, Tehran University of Medical Sciences, Tehran, Iran 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les facteurs génétiques, y compris les polymorphismes de gènes de cytokines, sont des facteurs de contribution potentiels à la pathogenèse de la maladie de Basedow-Graves (GD). Nous avons tenté dans cette étude de déterminer l’association entre GD et les polymorphismes suivants dans la famille de l’interleukine-1 (IL-1) : IL-1α (−889C/T), IL-1ß (−511C/T), IL-1ß (3962C/T), IL-1R (Pst-1 1970c/T) et l’IL-1RA (MSPA-I 11100C/T). Nous avons étudié 107 patients ayant un diagnostic établi de GD et 140 témoins sains. Le typage de cytokine a été effectué par la réaction de polymérisation en chaîne avec la séquence spécifique des amorces de dosage. La distribution des génotypes chez les patients était en équilibre de Hardy-Weinberg pour tous les polymorphismes. La fréquence de l’allèle IL-1α-889T était significativement plus élevée chez les patients que chez les témoins (51,9 % versus 31,6 %, OR=2,33, IC 95 %=1,61–3,38, p<0,0001). L’allèle IL-1RA MSP-I 11100C était significativement plus fréquent chez les patients que chez les témoins (50,0 % versus 22,9 %, OR=3,38, IC 95 %=2,29–4,97, p<0,0001). Aucune association significative n’a été constatée pour les autres polymorphismes. Bien que la famille de l’IL-1 ait un rôle connu dans la pathogénie de GD, les contributions de leurs variations génétiques à la maladie ne sont pas claires. Dans cette étude, nous avons établi un lien très significatif entre GD et le polymorphisme de l’IL-1α et l’IL-1RA. Des études supplémentaires dans d’autres populations semblent nécessaires pour confirmer nos résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Genetic factors, including cytokine gene polymorphisms, are potential contributors to the pathogenesis of the Graves’ disease (GD). We attempted in this study to determine the association between GD and the following polymorphisms in the interleukin-1 (IL-1) family genes: IL-1α (−889C/T), IL-1ß (−511C/T), IL-1ß (+3962C/T), IL-1R (Pst-1 1970C/T) and IL-1RA (Mspa-I 11100C/T). We studied 107 patients with an established diagnosis of GD and 140 healthy controls. Cytokine typing was performed by the polymerase chain reaction with sequence-specific primers assay. Genotype distributions among patients were in Hardy-Weinberg equilibrium for all polymorphisms. The frequency of the IL-1α −889T allele was significantly higher in patients than in controls (51.9% vs. 31.6%, OR=2.33, 95% CI=1.61–3.38; p<0.0001). The IL-1RA Msp-I 11100C allele was significantly more frequent in patients than in controls (50.0% vs. 22.9%, OR=3.38, 95% CI=2.29–4.97, p<0.0001). No significant associations were found for other polymorphisms. Although the IL-1 family has well-known roles in GD pathogenesis, the contributions of their genetic variations to the disease are unclear. In this study, we documented a highly significant association between GD and polymorphism in IL-1α and IL-1RA genes. Further studies in other populations are necessary to confirm our results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cytokine, Maladie de Basedow-Graves, Gène, Polymorphisme, Interleukine-1, Ophtalmopathie

Keywords : Cytokine, Graves’ disease, Gene, Polymorphism, Interleukin-1, Ophtalmopathy


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 4

P. 281-285 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chromogranin A assay in clinical practice
  • M. d’Herbomez, C. Do Cao, D. Vezzosi, F. Borzon-Chasot, E. Baudin, et le groupe des tumeurs endocrines (GTE France)
| Article suivant Article suivant
  • Place de l’échographie pelvienne réalisée par voie sus-pubienne dans l’exploration de l’insuffisance ovarienne prématurée
  • R. Braham, S. Hidar, M. Chaieb, S. Trimeche, M. Zaouali, B. Lakhal, A. Saâd, K. Ach, L. Chaieb, H. Elghezal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.