Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Additive effect of diets and training on total Insulin-like Growth Factor-1 (IGF-1) in rats - 27/08/10

Doi : 10.1016/j.ando.2010.02.002 
N. El Elj a, , G. Lac b, B. Alya a, M. Lasram a, M. Zaouali c, Z. Tabka c, A. Kammoun a, N. Gharbi a, S. El Fezaa a
a Laboratoire de physiologie animale, département de biologie, faculté des sciences de Tunis, campus universitaire, 1060 Tunis, Tunisia 
b Laboratoire de physiologie de la performance motrice, université B.-Pascal, bâtiment biologie B, Les Cézeaux, 63177 Aubière, France 
c Laboratoire de physiologie et des explorations fonctionnelles, faculté de médecine Ibn-El-Jazzar, avenue Mohamed-Karoui, 4002 Sousse, Tunisia 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le but de ce travail était d’étudier l’effet additif de deux types de régimes alimentaires (hyperprotidiques et hyperglucidiques) et de l’entraînement physique pendant 30 jours sur les concentrations plasmatiques de l’IGF-1 et sur d’autres paramètres hormonaux et métaboliques.

Matériels et méthodes

L’étude a été menée sur quatre groupes de rats mâles ; un groupe de rats témoin qui est sédentaire et reçoit un régime standard (SS), un groupe entraîné qui reçoit un régime standard (SE), un groupe entraîné qui reçoit un régime hyperprotidique (PE) et un groupe entraîné qui reçoit un régime hyperglucidique (CE). Les concentrations plasmatiques d’IGF-1, de l’insuline et de la corticostérone sont mesurées.

Résultats

L’IGF-1 plasmatique diminue avec l’entraînement physique (p<0,001) et uniquement avec le régime protidique (p<0,05). Le gain pondéral et la prise alimentaire sont significativement plus faibles chez les rats entraînés avec et sans régime (p<0,01). En revanche, la corticostéronémie augmente avec l’entraînement (p<0,05). Le régime glucidique n’apporte pas des modifications importantes sur les différents paramètres étudiés.

Conclusion

Les taux réduits d’IGF-1 enregistrés malgré un régime hyperprotidique, connu pour son effet stimulateur sur la sécrétion d’IGF-1, et la faible variation avec le régime glucidique pourraient être attribués au bilan énergétique négatif induit par une dépense énergétique augmentée au cours de l’entraînement physique et un apport réduit en calories fournies par le régime protidique. On peut conclure que le déficit énergétique, indépendamment du type de régime utilisé, diminue la sécrétion de l’IGF-1.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Although it is known that circulating levels of insulin-like growth factor-1 (IGF-1) are influenced by both physical exercise and dietary intake separately, there is little information regarding the additive effect of diets and training on IGF-1 regulation. To test this, we examined the combined effect of 30 days of two different diets (high-protein and high-carbohydrate) and exercise training on total IGF-1.

Materials and methods

The study was carried out with four groups of rats; the sedentary group with standard diet (SS) (control group), standard diet with exercise (SE), high-protein diet with exercise (PE) and high-carbohydrate diet with exercise (CE). Serum IGF-1, insulin, corticosterone were analyzed.

Results

IGF-1 concentrations were decreased by exercise training (p<0.001) and only with protein diet (p<0.05). Physical training, with and without diet, decreased body weight and food intake (p<0.01) and increased corticosterone levels (p<0.05). Carbohydrate diet did not cause major hormonal and metabolic alterations.

Conclusion

The main result of this study was the decreased levels of IGF-1 in spite of high-protein diet, which is known to enhance IGF-1 secretion, and the little changes with carbohydrate diet. This may be related to the negative energy balance as a result of the catabolic state induced by exercise training and decreased calorie intake in protein diet. Thus, it can be concluded that the caloric restriction, regardless of dietary composition, decreased IGF-1 secretion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : IGF-1, Régime hyperprotidique, Régime hyperglucidique, Entraînement, Rats

Keywords : IGF-1, Protein, Carbohydrate, Diets, Training, Rats


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 4

P. 297-302 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Antioxidant protection of Malaysian tualang honey in pancreas of normal and streptozotocin-induced diabetic rats
  • O.O. Erejuwa, S.A. Sulaiman, M.S. Wahab, K.N.S. Sirajudeen, M.S. MD. Salleh, S. Gurtu
| Article suivant Article suivant
  • ADMA is a correlate of insulin resistance in early-stage diabetes independent of hs-CRP and body adiposity
  • M. Nakhjavani, H. Karimi-Jafari, A. Esteghamati, O. Khalilzadeh, F. Asgarani, A. Ghadiri-Anari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.