Médecine

Paramédical

Autres domaines


le point sur… - Approche didactique de la moelle osseuse en IRM - 02/09/10

Doi : JR-09-2010-91-9-C2-0221-0363-101019-201002350 

B Boulet,

C Caramella,

D Couanet,

C Balleyguier,

F Bidault,

C Dromain

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La moelle contient une proportion variable de moelle jaune graisseuse et de moelle rouge cellulaire aboutissant au signal visible en IRM.

Le remplacement médullaire (cellules non physiologiquement présentes dans la moelle) apparaît en hyposignal T1 franc.

La prolifération médullaire (cellules physiologiquement présentes dans la moelle), apparaît en hyposignal T1 franc (pseudo-remplacement médullaire) ou en hyposignal intermédiaire, par anomalies de distribution de la moelle rouge.

L’œdème médullaire (réaction à une agression externe) apparaît en hyposignal intermédiaire T1 (mélange eau et moelle). C’est la topographie qui permettra une approche de son étiologie.

L’ischémie médullaire aboutit typiquement à un fragment nécrosé délimité en T1 par un liseré en hyposignal.

Abstract

MR imaging patterns of bone marrow

The marrow contains a variable amount of yellow or fatty marrow and red or cellular marrow creating the signal intensity observed on MRI.

Marrow replacement (by cells not normally present in bone marrow) typically is T1W hypointense.

Marrow proliferation (by cells normally present in bone marrow) may be T1W hypointense (pseudo marrow replacement) or show intermediate T1W signal intensity due to red marrow redistribution.

Marrow edema (reaction to an external process) show intermediate T1W hypointensity (mixture of water and marrow). Location will allow correct diagnosis.

Bone marrow ischemia usually results in a necrotic fragment surrounded by a thin T1W hypointense rim.


Mots clés : Moelle osseuse , Squelette , IRM , Enseignement

Keywords: Bone marrow , Skeleton , MRI , Teaching


Plan

Moelle osseuse normale
4.Variantes physiologiques de la moelle rouge [1], [2], [3]
Moelle osseuse pathologique
1.Lésions de remplacement médullaire focales [3], [6]
2.Maladies prolifératives de la moelle osseuse [3], [6], [11]


© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 91 - N° 9-C2

P. 935-949 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • éditorial - De la moelle osseuse à la moelle épinière
  • Jean-Luc Sarrazin
| Article suivant Article suivant
  • le point sur… - Espaces rachidiens intracanalaires : de l’anatomie radiologique au diagnostic étiologique
  • N Holl, S Kremer, R Wolfram-Gabel, J-L Dietemann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.