Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

le point sur… - Imagerie des traumatismes rachidiens à la phase aiguë - 02/09/10

Doi : JR-09-2010-91-9-C2-0221-0363-101019-201002995 

JC Dosch [1],

T Moser [2],

JL Dietemann [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les mécanismes, la topographie et le type de lésion vertébrale varient selon l’âge et la sévérité du traumatisme. Les outils diagnostiques — radiographies, scanner, IRM, doivent être adaptés au cas par cas. En cas de traumatisme mineur, on réalisera des radiographies standards si les critères de prédiction clinique le justifient. Dans tous les autres cas — traumatisme à haute énergie, traumatisme rachidien avec trouble neurologique, exploration radiographique difficile ou incomplète — on fera appel au scanner pour le bilan des lésions osseuses, et si besoin à l’IRM pour l’atteinte des parties molles. Les luxations sont des urgences thérapeutiques. L’imagerie ne doit en aucune manière retarder le traitement. Les entorses graves sont exceptionnelles. Les pièges diagnostiques sont fréquents aux deux extrémités de la vie.

Abstract

Imaging of acute spinal injury

The mechanism location and type of injury varies according to patient age and severity of trauma. The imaging work-up with radiographs, CT and MRI must be adapted to each individual case. In the setting of minor trauma, standard radiographs are obtained when clinically indicated. In all other cases of high energy trauma, spinal trauma with neurological deficit or incomplete or difficult standard radiographic evaluation, CT will be indicated for osseous injuries while MRI will provide optimal evaluation of soft tissues. Dislocations require immediate treatment. The imaging work-up should by no means delay management. Significant sprains are rare. Several diagnostic pitfalls occur at both extremities of life.


Mots clés : Rachis , Radiographie , Scanographie , IRM , Fracture , Tassement , Luxation , Entorse

Keywords: Spine , Radiographs , CT , MRI , Fracture , Compression fracture , Dislocation , Sprain


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 91 - N° 9-C2

P. 998-1009 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • le point sur… - Moelle épinière tumorale et pseudo-tumorale
  • G Cosnard, T Duprez, C Grandin, D Hernalsteen
| Article suivant Article suivant
  • le point sur… - La moelle et les racines traumatiques : imagerie dans la prise en charge aiguë et chronique
  • D Ducreux, MC Lacour, J Cazejust, F Benoudiba, JL Sarrazin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.